La Bugatti Chiron a une fiche technique à faire tourner la tête du reste de la production automobile actuelle : W16, 8 litres de cylindrée, quatre turbos, 1.500 chevaux, 1.600 Nm de couple... Et si c'est 300 chevaux de plus que la Veyron Super Sport, la vitesse de pointe de la Chiron est annoncée à 420 km/h, contre plus de 430 km/h pour la devancière. Mais si c'est vrai sur le papier, en réalité, la Chiron surpasse de loin son aînée !

C'est en tout cas ce qu'a précisé l'ingénieur en chef Willi Netuschil, en révélant la possibilité qu'on les clients d'opter pour une option qui ne limite pas la vitesse électroniquement. Et dans ce cas là, la Bugatti Chiron serait capable, dans l'attente d'un record, le conditionnel reste de mise, d'atteindre 285 mph, soit près de 459 km/h !

Bugatti Chiron at The Quail

Le seul problème avec une telle performance, c'est que très peu d'endroits sur la planète peuvent proposer une piste permettant d'atteindre de telles vitesses ! Et il n'en n'est évidemment pas le cas sur route ouverte... "Il faut bien se rappeler à quel point une telle vitesse rallonge la vitesse de freinage" rappelle également l'ingénieur de chez Bugatti. Selon lui, le siège de Volkswagen à Wolfsburg a une longue ligne droite spécialement dessinée pour ce type de performances, de même qu'une base militaire en Allemagne. Alors Bugatti, à quand le record du monde de vitesse pour une voiture de production ?

Lire : La Bugatti Chiron plus rapide que les LMP1 sur le circuit de la Sarthe

Pour rappel, si c'est la Bugatti Veyron Super Sport qui détient le record officiel depuis 2010, avec 431,072 km/h (moyenne sur plusieurs passages, 434,211 km/h atteints), elle a été battue par la Hennessey Venom GT et ses 435,31 km/h. Un record non homologué pour cette dernière, en raison de son volume de production trop faible...

 

Source: Autoblog

La Bugatti Chiron à The Quail