À l'aise en toutes conditions le nouveau SUV tchèque ?

Notre Road Trip débute du côté de Gstaad - là où il a tué son frère -, un petit village de 3200 habitants situé à 1050 mètres d'altitude sur la commune de Saanen, dans le canton de Berne, en Suisse. Mélange parfait pour les épicuriens exigeants, Gstaad est connu mondialement pour sa station de ski très huppée et ses nombreuses résidences de standing, entourées des plus belles boutiques de luxe accompagnées, comme souvent de quelques banques à proximité, banques internationales soit dit en passant mais dissimulées souvent sous la façade d'une modeste représentation.

Alors que sommes-nous venus essayer dans un endroit aussi chic ? Le nouveau Bentley Bentayga ? Le Maserati Levante ? La gamme SUV d'un grand constructeur germanique ? Que nenni, nous sommes venus mettre le nouveau Škoda Kodiaq à l'épreuve des montagnes avec, en guise de bouquet final, l'accès à l'embase du Glacier 3000 paradis du freerider aguerri.

Road Trip - Skoda Kodiaq

À l'heure où les SUV passent le plus clair de leur temps en milieu urbain, il ne faut pas oublier que leur qualité première reste leur capacité à s'affranchir des terrains les plus escarpés. Aujourd'hui, peu de clients utilisent leur SUV dans des conditions hostiles, on en vient même à critiquer ces autos comme étant un simple effet de mode, et dont les capacités de franchissement sont limitées. Certes, elles le sont, on ne demandera jamais à un Škoda Kodiaq de faire la même chose qu'un Jeep Wrangler, mais force est de constater qu'au-delà de son look de baroudeur, le nouveau SUV de la marque tchèque possède de vrais atouts pour s'extirper des sentiers battus sans grandes difficultés.

Pour l'occasion, nous avons donc pris en main la même version que nous avons essayé à la fin de l'année dernière, sur les routes de Majorque, à savoir un modèle 2,0 litres TDI de 150 chevaux, indexé à une boîte robotisée DSG. Seule différence, nous n'avons que deux roues motrices. Seulement deux roues motrices pour partir à la montagne ? Ambitieux. Mais concrètement peu de choses changent dans le comportement, la motricité et le comportement restent semblables grâce à la suspension arrière multibras. Il faudra simplement porter une plus grande attention là où nous poserons nos roues.

Road Trip - Skoda Kodiaq
Road Trip - Skoda Kodiaq

Si le bloc de 150 chevaux nous avait paru un peu léger avec une transmission intégrale, il s'avère bien plus à l'aise avec quelques kilos en moins sur la balance et seulement deux roues motrices. Pour grimper donc, il nous faut un bloc volontaire et une boîte automatique réactive. Ça tombe bien, c'est le cas de notre Kodiaq qui dispose de 340 Nm de couple et d'une boîte auto très bien gérée qui permet de s'affranchir de notre montée en altitude sans grandes difficultés. On se surprend même à hausser le rythme. Les mouvements de caisse, maîtrisés qui plus est, participent au bon comportement général de l'auto. Seule la direction nous paraît un peu trop souple à notre goût, mais cette petite critique ne vaut qu'en conduite dynamique, un mode de conduite inutilement indispensable pour ce genre de voiture.

Road Trip - Skoda Kodiaq

Équipée de pneus hiver, notre version d'essai parvient à s'extirper de quelques chemins où le chasse-neige n'a pas pu passer. Le dosage de l'accélérateur et le freinage doivent être légers, mais globalement notre ascension jusqu'à Gstaad se fait sans encombre. Cerise sur le gâteau, les consommations ne s'envolent pas, même en montée et à rythme soutenu, nous avons relevé des données aux alentours de 8,0 l/100 km. Plus que correct pour une auto de près de 1600 kilos.

Idéal donc pour partir en vacances à la montagne, d'autant plus que l'habitabilité fait office de référence dans la catégorie. Avec 720 litres de volume de coffre et jusqu'à 2065 litres une fois la seconde rangée rabattue, il y a largement de quoi stocker tout l'attirail nécessaire pour arpenter les sommets enneigés alpins en toute quiétude. Škoda se met à jour côté technologie avec l'intégration d'un nouvel écran tactile de 9,2 pouces, très intuitif et complet, un écran que l'on retrouve également au sein de la nouvelle Volkswagen Golf.

Road Trip - Skoda Kodiaq
Road Trip - Skoda Kodiaq

Le Kodiaq offre, dans la plus pure tradition de la marque, quelques solutions "Simply Clever", c'est-à-dire des petites astuces pratiques et logiques afin de vous faciliter la vie. Prenons comme exemple le parapluie intégré dans le montant de la porte du conducteur, comme chez Rolls-Royce, les petites baguettes de protection des arêtes de portes, ou encore le pack voyage, très utile si vous partez à la montagne, qui intègre couvertures et appui-têtes typés aviation avec maintien latéral.

Lire aussi :

Disponible à partir de 24'950 €, le Škoda Kodiaq est maintenant disponible à la commande. Il vient donc concurrencer les Hyundai Santa Fe, les Nissan X-Trail et, surtout, le nouveau Peugeot 5008 disponible à partir de 26'400 € et commercialisé un peu plus tard dans l'année, à partir de juin prochain. Quoiqu'il en soit le Škoda Kodiaq a bien des vertus de tout-terrain, toutes proportions gardées, puisqu'il est bien entendu plus à l'aise en milieu urbain et périurbain même si la montagne ne lui fait pas peur, bien au contraire. 

Škoda étend encore donc son offre et propose une nouvelle alternative à des clients toujours plus exigeants et avides de nouveautés, le tout, à des tarifs attractifs. La marque tchèque est en train, doucement mais sûrement de se faire une place de choix dans l'univers des marques généralistes accessibles, et entend bien bouleverser le quasi-monopole de certaines marques dans certains segments. Et c'est bien connu, celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres...

Photos : Yann Lethuillier / Motor1.com

 

Road Trip - Škoda Kodiaq