Ses lignes sont un avant-goût des futures sportives chez Ferrari. Qui seront aussi prochainement des hybrides...

La Ferrari F8 Tributo, comme son nom l'indique, est un hommage à son huit cylindres, récompensé quatre fois de suite comme moteur de l'année. Mais ce n'est pas tout. C'est aussi le modèle qui remplace la Ferrari 488 GTB, avec la même puissance que la 488 Pista, et c'est aussi peut-être la dernière interprétation des "berlinettes" telles que nous les connaissons du côté de chez Maranello : des sportives à deux places et à moteur central comme la 458 Italia ou la encore 360 Modena, pour ne citer qu'elles.

Avant de la prendre en main sur la piste Fiorano et d'essayer cette voiture capable d'accélérer de à 0 à 100 km/h en 2,9 secondes, de 0 à 200 km/h en 7,8 secondes et d'atteindre 340 km/h en vitesse de pointe, j'ai eu l'occasion de vivre avec sur route ouverte, et plus précisément dans les Apennins, au sud de Bologne, sur un parcours de 200 kilomètres fait de virages serrés, mais aussi de virages rapides. Découvrez comment les 720 chevaux sont étonnamment intuitifs à manier, même lorsqu'ils n'atteignent pas leur limite.

Ferrari F8 Tribute

À l'extérieur

Pour l'équipe de designers de Flavio Manzoni, créer la F8, c'était comme concevoir une sorte de pont qui leur permettrait d'arriver au nouveau style de la marque, inauguré par la SF90 Stradale. Héritant, d'une part, des bases techniques des 488 et 458 − même si elle évolue en adoptant plus de fibres de carbone que d'aluminium au niveau de sa structure − et, d'autre part, en faisant référence à trois Ferrari iconiques du passé.

La Ferrari F40 tout d'abord, dont la Tributo reprend les fentes horizontales du capot moteur en Lexan. Et puis l'arrière de la Ferrari F355 et de la Ferrari 288 GTO, pour les quatre optiques circulaires, mais aussi pour les formes de la poupe, plus rectangulaires que celles de la 488 GTB. Le reste de la carrosserie s'articule autour d'exigences techniques précises, que j'ai essayé de vous raconter dans la vidéo, résumant tout ce que j'ai pu apprendre en parlant avec les ingénieurs, en particulier avec Marzio Maresi, l'ingénieur en chef, l'aérodynamicien Salvatore Sedda, et le responsable de la mise au point, Stefano Varisco.

Ferrari F8 Tribute
Ferrari F8 Tribute

À l'intérieur

La filiation entre la Tributo et la GTB est clairement visible une fois installé dans le cockpit, qui reprend en grande partie celui de la 488, avec un nouveau volant néanmoins qui, à première vue, peut ressembler à celui de la Ferrari 812 Superfast ou de la GTC4Lusso. Celui-ci a été redessiné pour être plus petit, mais surtout pour offrir une meilleure prise en main en conduite sportive.

L'interaction avec la voiture ne change donc pas par rapport aux Ferrari plus récentes, car toutes les commandes se trouvent sur le volant (même les clignotants, par exemple) et sur les côtés. Il y a en particulier deux petits boutons qui permettent de gérer les écrans situés de chaque côté du compte-tours. Et devant le passager, il y a un autre écran tactile avec lequel vous pouvez naviguer au sein d'un système de télémétrie pour regarder en temps réel la vitesse, le nombre de tours pris par le moteur et le rapport de vitesse engagé, même si vous ne conduisez pas.

Ferrari F8 Tribute
Ferrari F8 Tribute
Ferrari F8 Tribute

Plaisir de conduite

Les routes de montagne, qui peuvent être atteintes en peu de temps à partir de Fiorano, ont souvent la surface de leur asphalte craquelée, ondulante, avec des changements continus d'inclinaison. Une situation qui met en évidence la surprenante capacité des suspensions à lire la route et à trouver l'adhérence sans effort. Idéal pour profiter d'une direction rapide et légère, d'une pédale de frein très solide, tout en restant linéaire dans sa course, et d'une boîte de vitesses à double embrayage qui engage les rapports comme un fusil de chasse.

Et puis il y a le moteur. Sur la route, il développe tellement de couple, 770 Nm en l'occurence, qu'il peut passer les virages serrés même en troisième. La gestion électronique de la distribution de la puissance fait en sorte que le temps de réponse du turbo ressemble à celui d’un moteur atmosphérique fonctionnant sur le rapport inférieur, tout en lui permettant de garder suffisamment de puissance haut dans les tours. Et même en tenant compte du filtre à particules obligatoire sur la F8 Tributo (en Europe tout du moins), qui a d'ailleurs entraîné une refonte de l'ensemble du système d'échappement, la F8 sonne encore mieux que la 488 GTB.

Ferrari F8 Tribute
Ferrari F8 Tribute

Confort

La F8 Tributo possède la puissance de la Ferrari 488 Pista, mais elle s'avère confortable, notamment sur les longs trajets. Nous avons déjà parlé de la plage de réglages disponible au niveau de la suspension, qui permet entre autres d'assurer un bon niveau de confort, mais n'oublions pas que les sièges assurent le reste. Les baquets sont, d'une manière générale, très confortables avec un excellent rembourrage, même après avoir passé quelques heures au volant.

Rien d'extraordinaire à signaler en ce qui concerne l'espace à bord. L'habitabilité de la F8 Tributo est en adéquation avec les autres sportives du segment. C'est-à-dire pas totalement parfaite. Mais vous ne pouvez pas vous plaindre de l'espace du coffre avant, celui-ci est assez profond et utilisable, même pour un long week-end.

Un coup d'œil du côté de la marque

Depuis que Ferrari a rejoint la Bourse de New York en 2015, environ 800 nouveaux employés ont été embauchés. Et avec tous les atouts en main, la société a créé une sorte "d'école des métiers", un programme de formation interne qui aide à transférer les connaissances des ingénieurs les plus expérimentés aux plus jeunes.

Outre la création d'équipes et le partage d'idées, qui permettent d'améliorer les processus et l'organisation du travail, il existe également des activités bien spécifiques à la marque. L'assemblage des moteurs par exemple. Dans la vidéo, vous trouverez une série d'opérations auxquelles j'ai participé, telles que l'insertion des pistons dans les cylindres ou le serrage des têtes.

Combien ça coûte ?

En France, il faudra compter au minimum 232'694 euros pour une F8 Tributo, ce qui est dans l'absolu moins cher que sa principale concurrente, la McLaren 720S, qui développe également 720 chevaux mais qui s'affiche à un prix de départ de 249'175 euros. La Lamborghini Huracán, mise à jour récemment à l'occasion du dernier Salon de Genève avec la version EVO, démarre à partir de 180'000 euros en propulsion, 203'520 euros avec quatre roues motrices, ou bien 234'048 euros pour la version Performante.

 
Points positifs Points négatifs
Performances Habitacle trop proche de la 488 GTB
Confort Tarifs élevés
Facilité de prise en main La dernière avant l'hybridation de la gamme ?

Ferrari F8 Tributo

Motorisation Essence, huit cylindres en V, 3902 cm³, bi-turbo
Puissance 720 chevaux (à 7000 tr/min)
Couple maximum 770 Nm (à partir de 3250 tr/min)
Transmission Boîte robotisée à double embrayage à sept rapports
Type de transmission Propulsion
0-100 km/h 2,9 secondes
Vitesse maximum 340 km/h
Longueur 4,61 mètres
Largeur 1,98 mètre
Hauteur 1,21 mètre
Poids 1435 kg (à vide)
Volume de coffre 200 litres
Places 2
En vente 2019
Prix de base 232'694 €

Galerie: Essai Ferrari F8 Tributo (2019)