Nous avons essayé la dernière-née de chez Lamborghini sur le circuit F1 de Bahreïn.

La lune est incroyablement grande ce soir-là. Comme si le bruit du V10 5,2 litres atmosphérique qui sonnait le début de la nuit dans le désert de Bahreïn n'était déjà pas assez surréaliste. Nous sommes au volant de la nouvelle Lamborghini Huracán EVO millésime 2019 et il nous vient immédiatement à l'esprit une évidence après quelques tours de roue : les changements apportés par la marque à son Huracán sont bien plus importants que ne le suggère son nom darwinien.

2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo

D'une manière générale, pour le restylage d'un modèle déjà existant, les constructeurs ajoutent un peu de chevaux sous le capot, changent légèrement le design de la calandre et des optiques et ils abaissent la voiture de manière assez subtile histoire de dire qu'il y a eu quelques modifications d'ordre technique. "Lamborghini est une petite marque spécialisée dans la vente de voitures de rêve", explique Mitja Borkert, responsable du design pour le constructeur italien, à Motor1.com. Néanmoins, pour les acheteurs qui possèdent peut-être déjà une Huracán, une nouvelle calandre et 30 chevaux supplémentaires, ce n'est pas quelque chose de tout à fait nouveau.

L’EVO relève encore un peu plus le niveau du V10 de Lamborghini, qui a fait ses débuts en 2003 sur la Gallardo. Le moteur développe maintenant 640 chevaux et 600 Nm de couple, soit la même chose que l'une des plus pistardes de toutes les Lamborghini : la Huracán Performante. C’est aussi 30 chevaux et 40 Nm de plus que l'Huracán "standard". Mais, comme le dit Maurizio Reggiani, directeur technique de Lamborghini, chaque cheval supplémentaire doit être justifié. Lamborghini ne l'ajoutera que si cela améliore les performances et rend la voiture plus agréable à conduire. Ainsi, le principal objectif de l'EVO est d'améliorer le dynamisme de l'auto et pas seulement son niveau de puissance.

2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo

Bien que l’Huracán EVO ne reçoive pas le système aérodynamique actif ALA de l'Huracán Performante, le travail aérodynamique réalisé par les ingénieurs est toutefois assez exceptionnel. Nous notons l'arrivée d'un nouveau bouclier avant avec de nouvelles prises d’air facilitant le refroidissement, tout en éloignant ces flux d'air des roues avant, ce qui peut provoquer des turbulences à grande vitesse. Les soubassements ont également été optimisés. L'aileron a été retravaillé et l’EVO affiche six fois plus d'efficience et l'appui est multiplié par sept par rapport à l’ancienne Huracán. Ces améliorations aérodynamiques stupéfiantes nous amènent à nous demander comment se comportait l'ancienne Huracán.

La partie arrière de cette nouvelle Huracán est visuellement distincte. Lamborghini a déplacé la double sortie d’échappement vers le haut, ce qui lui confère un arrière-train semblable aux déclinaisons de course évoluant en catégorie GT3. Bien que l'habitacle paraisse familier, on remarque d'emblée le nouvel écran 8,4 pouces capacitif. Il est similaire à celui que vous pouvez retrouver dans l’Urus et comprend même un chronomètre et toute la télémétrie disponible. Les amateurs de Lamborghini apprécieront également un onglet spécifiquement dédié à la dynamique du véhicule qui inclut l'angle de braquage en temps réell et la répartition du couple entre les deux essieux.

2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo

L’EVO met également à jour tous les axes techniques principaux de l'Huracán, sur trois nouveaux principalement. L'auto bénéficie d’un système de vectorisation du couple assisté par les freins et bien évidemment d'une transmission intégrale. Le "Lamborghini Dinamica Veicolo Integrata" (ou LDVI) est au cœur de tout ça. En tant que nouveau "cerveau" de la voiture, le système LDVI collecte et rassemble en permanence des données sur les performances de l’EVO, puis ajuste chaque élément en conséquence. Mieux que simplement réagir, les ingénieurs de Lamborghini nous annoncent que le système LDVI est aussi capable de prédire. Le processeur fait appel à des gyroscopes et à des capteurs qui surveillent en permanence le centre de gravité, les roues, les transferts de charge et le tangage. Toutes ces informations sont utilisées pour anticiper les prochains mouvements de caisse et les réactions du conducteur.

Et même s’il pourrait sembler que Lamborghini essaie de suivre le rythme effréné de McLaren et de son département technique très imaginatif, le résultat final sur cette Huracán est purement Lamborghini. Avec plusieurs tours répartis sur une journée complète sur le circuit F1 de Bahreïn, nous avons largement fait connaissance avec la nouvelle Huracán EVO. Les 15 virages, les trois longues lignes droites et les changements d’altitude de la piste sont des conditions parfaites à haute vitesse pour tester l’accélération, le freinage et les transferts de charge.

2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo

Une fois dans la voiture, nous soulevons le couvercle d’allumage rouge et appuyons sur le bouton marche-arrêt du moteur V10. À l'instar de la Huracán "standard", l'EVO dispose de trois modes de conduite : "Strada" pour la route, un mode "Sport" qui fait grimper les décibels même au ralenti, et "Corsa", qui est le mode destiné à la piste. Comme nous avions peu de temps sur la piste, nous avons sauté le mode "Strada" en faveur du mode "Sport".

Avec une Pace Car en guise de voiture ouvreuse, nous sortons de la voie des stands et abordons le premier virage, où nous donnons immédiatement aux étriers avant à six pistons leurs premiers frottements contre les énormes disques en carbone-céramique. La réponse du système de freinage est sensationnelle. Avouons que c’est le minimum requis sur une voiture capable d’atteindre les 100 km/h en seulement 2,8 secondes et disposant d'une vitesse de pointe de 320 km/h. La direction est équipée d'un système variable en fonction de la vitesse, mais cela n'empêche qu'elle est extrêmement bien démultipliée car l'enchaînement gauche-droite-gauche des prochains virages est avalé en un clin d'œil. Après cet enchaînement, nous attaquons une autre ligne droite avant d’utiliser la palette gauche, rétrogradant ainsi d'un rapport via la transmission robotisée à double embrayage à sept rapports.

2020 Lamborghini Hurricane Evo
2020 Lamborghini Hurricane Evo

Le mode "Sport" nous semble parfait, d'autant plus que l’arrière de la voiture glisse sans effort dans les virages et laisse juste quelques traces de ses gommes Pirelli P Zero sur l'asphalte à mesure où nous enchaînons les tours. C’est à mettre au crédit de Lamborghini d’avoir rendu la conduite de l'Huracán EVO à la fois accessible et amusante. 

Le troisième mode de conduite, le mode "Corsa", est conçu pour être le mode le plus pointu. Nous trouvons qu’il s’agit davantage d’un mode "Sport Plus" que d’un mode "Track". La sonorité du moteur est toujours aussi puissante et la poupe semble un peu plus disposée à se laisser aller. Lamborghini dispose d’une Huracán "standard" que nous pouvons tester sur un parcours en huit permettant de faire le parallèle avec l’EVO. L'actuelle "ancienne" Huracán nous rappelle instantanément à quel point c'était une voiture amusante et émouvante. Mais une fois à bord de l’EVO, la distinction entre les deux autos est claire. Nous sommes en mesure de nous rapprocher un peu plus des cônes et de les contourner plus rapidement. Une course sur un parcours en slalom souligne encore un peu plus l'agilité de cette nouvelle Lamborghini l'Huracán EVO par rapport à sa devancière.

Lorsque la Lamborghini Huracán EVO arrivera sur le marché un peu plus tard cette année, elle deviendra la Lamborghini la plus avancée technologiquement parlant. Mais plus important encore, l’EVO pousse le curseur émotionnel un peu plus loin avec son comportement plus agile et plus enjoué. Malgré une abondance de performances, l'EVO est accessible aux conducteurs les plus novices de part sa facilité de conduite. Il s'agit vraiment d'une Huracán évoluée et l’EVO porte bien son nom. Puisqu'il faut en parler, parlons-en, la nouvelle Lamborghini Huracán EVO sera disponible dès cette année contre environ 220'000 euros. Les prix officiels et précis pour la France ne sont pas encore connus à l'heure où nous écrivons ces lignes.

 
Points positifs Points négatifs
Moteur sensationnel Tarif élevé
Agilité  Mode "Corsa" pas assez extrême
Sonorité démentielle Peu de changements esthétiques pour un restylage

Lamborghini Huracán EVO - V10 5,2 litres 640 chevaux BVA7

Motorisation Essence, dix cylindres en V, 5204 cm³, atmosphérique
Puissance 640 chevaux / 600 Nm
Transmission Boîte robotisée à sept rapports
Type de transmission Intégrale
0-100 km/h 2,8 secondes
Poids 1422 kg
Volume de coffre 100 litres
Places 2
Economie de carburant Urbain : 19,6 l/100 km / Extra-urbain : 10,3 l/100 km / Mixte : 13,7 l/100 km
En vente 2019

Galerie: Lamborghini Huracán EVO (2019)