On la connaît plutôt sous le nom de Dacia. En Amérique latine pourtant, la Sandero est vendue sous le logo de Renault. La marque roumaine est finalement une spécificité bien européenne. Surtout, pour le marché local, la Sandero s’offre une version sportive. Pour le coup, il s’agit bien d’une Renault Sport !

La Sandero R.S. est la première voiture badgée Renault Sport produite hors de France. Et le succès semble être au rendez-vous, puisque depuis sa sortie au Brésil en 2015, puis en Colombie, Argentine et Mexique cette année, la voiture s’est vendue à près de 2000 exemplaires. Un véritable carton, dans des pays où Renault a tout à construire !

Destinée au Brésil, à l’Argentine, la Colombie et le Mexique, la Renault Sandero R.S. est bien différente de la voiture que l’on rencontre en Europe. Sous le capot, point de moteur turbo, mais bien un bloc quatre cylindres atmosphérique 2,0 litres de 150 chevaux, associé à une boîte manuelle à six vitesses !

Lire aussi : On en sait plus sur la prochaine Mégane R.S.

Idéal pour déplacer cette voiture assez légère, un peu plus de 1100 kg. On y retrouve également quatre freins à disques. Côté accélération, ce n’est pas mal du tout : le 0 à 100 km/h est assuré en 8,5 secondes ! Notons d’ailleurs que le bloc peut fonctionner avec de l’éthanol.

Image 609695
Image 609615
Image 609697

Une voiture qui se veut, en effet, adaptée au marché local. La version Renault Sport a une garde au sol abaissée de 25 mm par rapport à la version de base d’Amérique latine. En Europe, c’est la garde au sol de la Dacia Sandero normale.

Slide
Image 609703

Pas prévue en France

Évidemment, côté style, la Renault Sandero R.S. ne cache pas ses ambitions sportives. Le bouclier avant a été revu, ainsi que l’intérieur. Elle reçoit de nouvelles jantes 17 pouces et une double sortie d’échappement.

Pas question cependant de voir un jour une Sandero R.S. dans nos rues. "Ce n’est pas à l’ordre du jour", prévient-on chez Renault Sport. "Elle a été conçue exclusivement pour les marchés d’Amérique latine, avec un cahier des charges spécifique. C’est aussi une belle collaboration avec l’ingénierie locale." Même sous le badge Dacia, la Sandero R.S. aurait du mal à être homologuée par chez nous. Son antique 2,0 l 16v semble bien loin des considérations actuelles !

Image 609711
Image 609707
Image 609701

Dommage d’en être privés… Une petite GTi aurait surement trouvé son public sur nos routes !

Lire aussi : VIDÉO - Découvrez la douce mélodie de la Renault Clio R.S. Trophy !

2016 Renault Sandero R.S.