En cas de panne, il est plutôt conseillé aux propriétaires de Tesla de charger la voiture sur plateau pour arriver à bon port. En effet, le remorquage pourrait potentiellement endommager les moteurs électriques, placés sur les essieux. D'ailleurs, la garantie du constructeur ne couvre pas les éventuels aléas résultant d'une telle pratique. 

Lire aussi:

Toutefois, cela n'a pas empêché certains curieux de tenter l'expérience en Norvège, afin de voir notamment si le système de récupération d'énergie au freinage permettait de recharger les batteries lors d'un remorquage. Bjorn Nyland, propriétaire d'un Model X, a ainsi tracté la Model S de son ami Jorgen Winther-Larsen. Et comme le démontre la vidéo, ce test grandeur nature a fait ses preuves. La Model S a récupéré 7,2 kWh de charge sur un parcours de 10,7 km, quand le Model X consommait dans le même temps 14,9 kWh. Précisons toutefois que ces chiffres n'ont rien d'exceptionnel dans l'absolu.

Par ailleurs, la puissance de charge de 28,8 kW obtenue lors de l'expérience est à comparer aux 60 kW que peut procurer le système de régénération d'énergie d'une Model S dans des conditions classiques. Bjorn Nyland explique cependant que ce résultat en demi-teinte est directement imputable à la longueur insuffisante de la corde, qui limitait de fait la vitesse du convoi. 

Cette idée n'est pas nouvelle en soi, puisque un propriétaire russe de Tesla Model S avait observé le même phénomène en faisant remorquer son véhicule par un poids lourd. Une telle pratique n'en reste pas moins vivement déconseillée, aussi bien pour des raisons de sécurité que de préservation des blocs électriques.

 

 

 

 

 

Faites partie de quelque chose de grand