Initialement conçue à l'intention d'Alfa Romeo exclusivement, la plate-forme "Giorgio" doit permettre au constructeur italien de rivaliser avec les marques chics et sportives, à l'image de Jaguar et BMW. Déjà présente sur les Giulia et Stelvio, elle devrait équiper certaines futures nouveautés du constructeur, attendues en nombre d'ici 2021.

À lire aussi : Neuf nouvelles Alfa Romeo d’ici 2021 !

La "Giorgio"  pourrait toutefois connaître une diffusion plus large et être reprise par d'autres marques du groupe Fiat Chrysler Automobiles. C'est en effet ce qu'a annoncé Reid Bigland (patron d'Alfa Romeo) à nos confrères d'Automotive News en marge du salon de Los Angeles 2016"La modification de cette plate-forme pour de nouveaux modèles FCA est une possibilité." a-t-il ainsi déclaré. Il a également ajouté : "Nous avons un bijou ici. En matière de dynamique de conduite, c'est la meilleure de sa classe, il sera donc difficile de garder cette exclusivité pour Alfa Romeo."

À lire aussi : Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio Verde - Record battu sur le Nürburgring !

En réalité, on peut imaginer qu'une telle décision serait aussi (et avant tout) motivée par des raisons économiques. Cela permettrait en effet d'amortir plus rapidement l'investissement consenti pour cette plate-forme, qui a coûté un milliard d'euros au groupe FCA.

Impossible de savoir à l'heure actuelle quelles seraient les marques du groupe concernées par l'adoption de la "Giorgio", qui restera quoi qu'il en soit une propulsion, ou une traction intégrale en option. Au jeu des pronostics, on peut toutefois imaginer qu'elle serait une base technique cohérente pour de futurs modèles sportifs Dodge et Maserati.

Source : Automotive News

 

Alfa Romeo Giulia Essai