Le V8 a le vent en poupe chez Ferrari, notamment grâce à la nouvelle GTC4Lusso T. De quoi retarder les livraisons !

L'époque où Ferrari cherchait volontairement à limiter ses ventes pour préserver son exclusivité semble révolue. Ou presque. Si Sergio Marchionne, qui a pris la suite de Lucas di Montezemolo à la tête de la firme au Cheval Cabré n'hésite pas à franchir la barre symbolique des 7000 ventes annuelles tenue jusqu'alors, Ferrari continue pour autant de recevoir beaucoup plus de demandes concernant ses modèles, qu'il n'en prévoit en production. Et donc à la vente. Il n'empêche qu'en visant de nouveaux types de clients, les délais s'allongent encore !

C'est notamment le cas avec la nouvelle Ferrari GTC4Lusso T, cette GT 4 places qui troque son V12 pour un V8, turbo, une première du genre pour le constructeur italien, et qui permet à la firme de Maranello de s'attirer une nouvelle clientèle. Lors de sa présentation officielle ces derniers jours en Australie, Herbert Appleroth, PDG de Ferrari dans la région, a expliqué à ses potentiels clients, qu'il faudrait faire preuve de patience pour se mettre à son volant. Et de préciser que si certains modèles demandent une année d'attente, d'autres emmènent déjà en 2018 !

"Il y avait des bruits selon lesquels les clients traditionnels n'aimeraient pas nos nouveaux moteurs turbo, mais à y regarder les 488 et California T, ce n'est certainement pas le cas, nous n'avons jamais eu autant de demandes pour nos voitures" explique le dirigeant. Et de continuer sur le cas de la nouvelle GTC4Lusso T : "La GTC4Lusso T est très importante pour nous car c'est la première Ferrari 4 places à V8 avant, encore une nouvelle configuration dans le catalogue. (...) Et quand vous savez que 85 % des GT sont des V8, il s'agit d'un modèle très important. Une formidable opportunité d'attirer de nouveaux clients à Ferrari, avec un nouveau produit qui leur convient".

Lire aussi:

 

Ferrari GTC4Lusso T