Hommage au Combi des années 1960, ce concept embarque de nombreuses innovations !

Quinze ans après le concept Microbus, présenté lui aussi au Salon de Détroit, en 2001, Volkswagen revient avec une renaissance de son Microbus, basé sur le légendaire Combi. Pour cette édition 2017, la marque de Wolfsburg présente un nouveau concept, l’I.D. Buzz, suivant la gamme I.D. initiée au Mondial de Paris, en octobre 2016, celle de la voiture électrique et de la conduite autonome.

Volkswagen I.D. Buzz concept
Volkswagen I.D. Buzz concept

La contrainte première d’une automobile électrique est son autonomie. Pour vendre désormais ces véhicules, il faut que les batteries gagnent en autonomie. C’est ce que semble promettre Volkswagen par son I.D. Buzz. La marque allemande promet une avancée considérable avec ses nouvelles batteries. Selon ses chiffres, l’I.D. Buzz pourrait parcourir jusqu’à 600 km, le tout grâce à deux moteurs électriques lui permettant d’atteindre la puissance de 369 chevaux. Ils permettent également d’équiper le monospace de quatre roues motrices, d’abattre le 0 à 100 km/h en 5 secondes, et d’atteindre la vitesse de pointe de 160 km/h.

Le vrai travail technique repose en effet sur les batteries. Volkswagen a travaillé sur la compacité de ces dernières, et souhaite le démontrer avec la modularité du véhicule. Selon les concepteurs, l’espace à bord a pu être augmenté de façon significative. Outre cette compacité, l’I.D. Buzz présente aussi un temps de recharge optimisé. Via le système de recharge combinée (sorte de superchargeur), il est possible de recharger la batterie de 80% en 30 minutes. Idéal lorsque l’on sait qu’un plein permet de parcourir 600 km.

Le volant, presque une option ?

Toujours côté technique, Volkswagen profite de la présentation de ce véhicule plutôt familial pour présenter son système de conduite autonome, l’I.D. Pilot. Lorsque le système est en fonctionnement, l’ambiance change à bord du véhicule. L’I.D. Buzz détecte les autres automobilistes via ses capteurs lasers (quatre, installés sur le toit), mais également ses autres équipements, comme le capteur à ultrasons, les caméras ou les capteurs radars. Il analyse ainsi le trafic, la route, et s’adapte à celle-ci. Pendant ce temps, le système d’affichage tête haute en réalité augmentée se met en route, et permet de suivre en direct l’état de l’I.D. Buzz. Ce système pourrait d’ailleurs être appliqué en série aux alentours de 2025.

Volkswagen I.D. Buzz concept
Volkswagen I.D. Buzz concept
Volkswagen I.D. Buzz concept
Volkswagen I.D. Buzz concept
Volkswagen I.D. Buzz concept
Volkswagen I.D. Buzz concept

Le système de conduite autonome permet ainsi au conducteur de laisser la voiture rouler et de se tourner vers ses passagers. Par le biais des batteries compact, l’espace intérieur est plus important et laisse entrevoir un habitacle lumineux, et l’utilisation de matériaux clairs comme le simili-cuir blanc, le plancher en bois de bouleau ou de l’aluminium.

Cet habitacle se veut évolutif. Ainsi, en fonction des modes, conduite ou autonome, l’ambiance lumineuse se modifie via l’éclairage de bord, tandis que le volant peut se rétracter lorsque l’I.D. Pilot est en fonctionnement. Ce volant n’est pas rond, et se veut être l’interface avec l’électronique de la voiture. Il permet, outre de choisir les modes de fonctionnement, de choisir les différents modes d’affichage tête haute. Il complète l’énorme écran tactile, qui centralise l’ensemble des informations, comme sur les Tesla, par exemple.

Lire aussi:

Autre évolution, l’I.D. reconnait ses passagers et ses conducteurs, et reprends les réglages préférentiels de ces derniers. Outre ces équipements électroniques, il reçoit également une sonorisation Beats, et est équipée de la dernière technologie bluetooth.

Retour vers le passé

Enfin d’extérieur, impossible de passer à côté du légendaire Combi de Volkswagen. La marque allemande a de nouveau fait évoluer la ligne originale de 1962. On retrouve ainsi le découpage bicolore, ainsi qu’un hommage à ces galeries en verre que l’on pouvait retrouver sur les Combi d’époque. Les feux sont à LED, et l’arrière se rapproche des idées évoquées sur le Microbus de 2001, notamment avec cette longue ligne de feux à l’arrière. On retrouve également un clin d’œil à la compacte I.D. du dernier Mondial, avec le dessin des feux et cette calandre lumineuse. Une ligne intemporelle et des évolutions technologiques évoquant le futur ; voilà une bonne idée pour faire le buzz.

Retrouvez toute l'actualité du salon de Détroit 2017 sur notre page spéciale !

Lire aussi:

2017 - Volkswagen I.D. Buzz concept