Découvrez en vidéo le stand Ferrari à Rétromobile !

C'est l'une des rares occasions de voir l'une des premières pierre à l'édifice Ferrari hors de la Sarthe. Trônant à l'entrée du hall 3, à Rétromobile, la Ferrari 166 MM flanquée du n°22, attire les regards. Propriété de l'Automobile Club de l'Ouest, elle est la première de toutes les voitures au cheval cabré à s'imposer aux 24 Heures du Mans, lors de l'édition de la renaissance, en 1949. Une voiture pilotée par Lord Seldson et Luigi Chinetti, qui par la suite, sera le fer de lance de l'écurie Nart.

2017 - L'exposition Ferrari à Rétromobile
2017 - L'exposition Ferrari à Rétromobile
2017 - L'exposition Ferrari à Rétromobile
2017 - L'exposition Ferrari à Rétromobile
2017 - L'exposition Ferrari à Rétromobile
2017 - L'exposition Ferrari à Rétromobile

Elle représente la première victoire de grande envergure de la jeune marque italienne, fondée en 1947, qui ne se reposera pas sur ses lauriers, avec la 500 F1, qui sera championne du monde de Formule 1 en 1952 et 1953, avec des pilotes de la trempe d'Ascari ou Hawthorn à son volant. On retrouve également une fameuse 500 TestaRossa de 1957. Par la suite, la marque italienne va poursuivre dans la voie du V12, avec le fameux bloc Colombo, que l'on retrouve sur la 250 LM, qui s'imposera notamment au Mans en 1963, dans une version un peu évoluée, la 250 P.

Lire aussi:

À cette époque, c'est le triomphe de Ferrari sur les circuits comme sur les routes, et la marque d'Enzo Ferrari sort alors son chef-d'œuvre, la Ferrari 250 GT, qui sera aussi à l'aise sur les routes comme sur les circuits. Une voiture qui est aujourd'hui l'une des plus désirables au monde, notamment dans sa version châssis court, la SWB, qui peut s'échanger contre 16 millions d'euros aux enchères, dans sa version spider. 

On retrouvera également une 250 GT Cabriolet série 1 de 1957. La 275 GTB, remplaçante de la série 250, se présente dans une robe magnifique imaginée par Pininfarina, est également présente, et fait le pont avec la 488 GTB moderne, elle aussi particulièrement impressionnante.

Autre visite incontournable pour les fans de la marque italienne, le stand des Ferrari 312 F1 des années 1960 et 1970, dans le hall 1, à ne manquer sous aucun prétexte !

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand