Le rappel le plus insolite de l'histoire ?

Suzuki recherche activement une Cappuccino. Le constructeur a en effet lancé une campagne de rappel assez incroyable, qui concerne seulement un exemplaire du petit roadster japonais. De plus, le problème mentionné n'en est pas vraiment un, dans la mesure où il n'altère ni la fiabilité ni la sécurité de la voiture. Mais quel est donc le secret de cette Capuccino de 1996 qui intéresse tant Suzuki

En réalité, l'exemplaire en question est simplement dépourvu du marquage "K6A", qui devrait normalement se trouver sur le bloc moteur. En conséquence, la voiture ne peut pas être correctement authentifiée. Un problème finalement mineur, qui chagrine pourtant Suzuki, 20 ans après la commercialisation de ladite voiture. Et pour enfin tourner la page, le constructeur souhaiterait remplacer le bloc-cylindres de la Cappuccino en question ! C'est en effet ce que semble annoncer Suzuki sur la page web consacrée au rappel, qui offre en outre quelques schémas explicatifs.

Insolite, cette initiative nous permet de redécouvrir ce sympathique petit roadster, produit à environ 28'000 exemplaires entre 1991 et 1997. La Cappuccino appartenait à la famille des Kei car, ces voitures dotées de petits moteurs spécialement adaptés à la fiscalité japonaise.

Suzuki Cappuccino
Suzuki Cappuccino

Elle abritait sous son capot un minuscule 3 cylindres turbo de 657 cm3 développant 64 ch. Une puissance peu impressionnante dans l'absolu, mais suffisante pour cette attachante propulsion pesant environ 700 kilos. 

Lire aussi :

 

Suzuki Cappuccino