La Zoé part en vacances.

Une armée de 200 Renault Zoé vient de débarquer sur l'île italienne de Sicile. Pas hostile pour un sou, cette troupe fait en réalité partie intégrante du programme Eco Tour di Sicilia, qui vise à promouvoir une forme de tourisme respectueuse de l'environnement. Cette initiative repose sur un partenariat entre Renault, Sicily by car (une société de location italienne) et Enel (le principal fournisseur d'énergie de l'autre côté des Alpes).

Renault Zoé Sicile
Renault Zoé Sicile

Avec le déploiement de cette nouvelle flotte, les touristes pourront donc effectuer le tour de l'île au volant d'une voiture "0 émission". Dans le même temps, de nouvelles infrastructures seront mises en place avec l'installation de nombreuses bornes de recharge (jusqu'à 400 selon Renault), implantées dans des lieux stratégiques (grandes villes et itinéraires touristiques). Naturellement, les habitants de l'île pourront également profiter de ce réseau.

Pour Renault, ce débarquement en Sicile permet une nouvelle fois d'attirer l'attention autour de sa Zoé. Aujourd'hui, grâce des batteries d'une capacité de 41 kWh, la compacte électrique au losange est capable de parcourir 400 km selon le cycle NEDC, ce qui correspond plutôt à 300 km dans la vraie vie. La Zoé est aujourd'hui un véhicule important en termes d'image pour le constructeur tricolore, surtout dans le contexte actuel. Renault lui prépare donc logiquement une descendante, qui partagera sa plate-forme avec la future Nissan Leaf

Lire aussi :

 

Des Renault Zoé en Sicile