460 chevaux et un 0-100 km/h en 3.2 secondes !

Contre toute attente, Renault créée la surprise en dévoilant un nouveau concept car au salon de Genève. Après le concept TreZor, c’est au tour de la petite électrique et insoupçonnée Zoe de faire sensation. Certes, personne ne l’attendait et Renault n’a dissipé aucune information jusqu’à maintenant, mais avouons que la surprise est bonne !

 

Oubliez la petite et sage Zoe telle que nous la connaissons et saluez ce monstre de puissance de 460 chevaux et 640 nm de couple ! Renault n’a pas fait appel à son département Renault Sport comme le voudrait la tradition et a réussi à produire cette petite beauté roulante en à peine 10 mois. Les chiffres et les performances sont proches d’une Tesla mais malheureusement, il est très probable que la Zoe e-sport ne voit jamais le jour.

2017 Renault Zoe E-Sport Concept
2017 Renault Zoe E-Sport Concept

Le 0 à 100 Km/h est plié en 3,2 secondes et la vitesse de pointe culmine à 210 km/h. Pour le moment, nous ne savons absolument rien à propos de l’autonomie de cette Zoe e-sport. Avec une telle puissance et des batteries de 40 kWh, nous sommes forcément loin d’une Zoe Z.E 40 et son autonomie annoncée de 400 kilomètres.

Mais ce n’est pas très grave car il s’agit là que d’un concept et permettons-nous de rêver. La Zoe e-sport ne pèse que 1400 kilos grâce à une carrosserie en carbone. Carbone qui est d’ailleurs utilisé un peu partout comme sur la calandre, les écopes latérales ou encore le spoiler arrière.

2017 Renault Zoe E-Sport Concept

Pour imaginer cette Zoe e-sport, les designers se sont inspirés de la Formule E et des couleurs de l’écurie e.Dams. L’empreinte sportive est donc bien au rendez-vous comme le bouclier avant avec cette protubérante lame comme sur une Formule E ou encore le bouclier arrière avec son immense extracteur d’air et son troisième feu de stop. Cette Zoe est aussi équipée de jantes 20 pouces, de gros freins et d’un châssis tubulaire issu de la compétition pour un maximum de sportivité.

À l’intérieur, la Zoe e-Sport est une stricte deux places. Elle bénéficie de sièges baquets Recaro et toute la partie arrière est occupée par les batteries qui distribuent l’énergie au moteur avant et au moteur arrière. On notera également cette planche de bord très futuriste et ce volant rectangulaire pour une préhension parfaite.

La Zoe e-sport "envoie du pâté" et c’est plutôt une bonne chose. Renault a entre ses mains une bonne base de travail pour une éventuelle Zoe restylée ou même une version sport pour concurrencer la très prochaine BMW i3S.

Lire aussi:

 

Abonnez-vous à la newsletter

2017 Renault Zoe E-Sport Concept