Encore une série spéciale, pour Lotus, mais une Exige de 1057 kg, pour 375 ch, ça le mérite un peu non ?

Chez Lotus, on reprend un procédé un peu perdu pour redonner un peu de punch aux ventes de modèles dirait-on… un peu anciens. La marque d'Hethel présente des séries spéciales à n'en plus finir. C'est le cas de la Lotus Elise, dont la première série remonte tout de même à 1996 et qui, si elle est toujours aussi attirante, commence à montrer le poids des ans. Rassurez-vous, on ne compare certainement pas l'Exige à l'AX K-Way, mais il est amusant de voir que le système fonctionne, même pour les sportives.

Lire aussi:

Dérivée de l'Esprit, l'Exige, plus radicale, plus puissante, s'offre à son tour une série spéciale, limitée à 60 exemplaires. Ce qui en fait, d'ores et déjà, un modèle ultra collectionnable. D'autant que la voiture ne vous fait pas regretter d'avoir investi dans quelque chose de radical. Ainsi, comme toute Lotus qui se respecte, elle s'offre un poids plus que contenu : 1057 kg, avec un V6 offrant 375 ch à 6 700 tr / min et 410 Nm de couple à 5 000 tr / min. Voilà de quoi s'amuser sur les routes, voyez plutôt : 0 à 100 km/h en 3,6 secondes, et pointe de vitesse à 282 km/h.

2017 - Lotus Exige Cup 380
2017 - Lotus Exige Cup 380
2017 - Lotus Exige Cup 380
2017 - Lotus Exige Cup 380

Il faut dire que pour cette série spéciale, Lotus a surtout appuyé à améliorer des petits détails. Outre les touches aérodynamiques, avec l'extracteur d'air et le tunnel aérothermique qui permet de créer jusqu'à 200 kg d'appuis supplémentaires, Lotus a aussi amélioré la circulation des flux, comme ces petites ailettes sur les ailes pour évacuer l'air dans les passages de roue, ou l'essuie-glace, maintenu en position verticale pour ne pas contraindre le flux d'air. De fait, les montes arrière augmentent, afin que les pneumatiques puissent suivre. De 265/35 ZR18, on passe à du 285/30 ZR18, toujours avec des montes Michelin Pilot Sport.

Confort radical

À l'intérieur, le carbone est une nouvelle fois le matériau le plus utilisé. Certains détails, comme les tapis intérieurs retirés, ou encore une pièce unique pour les contre-portes, rappellent que le conducteur entre dans une voiture radicale. Néanmoins, les sièges en alcantara apportent une certaine touche de confort, certes sportif. Alcantara que l'on retrouve sur le volant. Notons également le graphisme des compteurs revus. La voiture sera disponible avec cinq teintes différentes :  le bleu Essex, le blanc métallisé, l'argent métallisé, le gris métallisé et le noir métallisé.

2017 - Lotus Exige Cup 380
2017 - Lotus Exige Cup 380
2017 - Lotus Exige Cup 380
2017 - Lotus Exige Cup 380
2017 - Lotus Exige Cup 380

Jean-Marc Gales, président de Lotus, a donné quelques précisions sur le développement de cette Lotus : "Développer la 380 Cup nous a permis de satisfaire nos envies de voiture de course sur une voiture qui peut être utilisée et appréciée chaque jour. C'est une Exige qui n'est pas seulement imbattable en tout point et capable de gagner des courses disputées. À la plus grande surprise, elle est homologuée sur route, un accomplissement considérable considérant les capacités de performance de la voiture."

Le Français se montre d'ailleurs très sur des performances de sa Lotus : "Contrairement aux créations de plusieurs de nos rivaux, c'est une voiture qui peut vraiment mettre à genou les plus rapides, remporter la victoire, avant de rentrer à la maison. Elle est parfaitement utilisable et pourtant atrocement rapide." D'allure, en tout cas, cela semble véridique !

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand