L'histoire continue.

Ce qui devait arriver arriva. Le constructeur italien vient de débrancher ses sites internet dans tous les pays (France, Allemagne, Espagne, Portugal, Belgique, etc.) sauf en Italie où le site www.lancia.it est toujours en place.

Lorsqu’on se connecte sur le site Lancia France, un message s’affiche : "Merci de votre intérêt pour Lancia." suivi d’un lien vers Mopar.

Cela était prévu depuis un bon bout de temps et voilà que l’affaire se concrétise. Il faut dire que la marque se vend (très) mal, d’autant plus que le constructeur ne proposait jusque-là qu’un seul modèle, l’Ypsilon, là où d’autres constructeurs investissent massivement tous les segments de marché.

Nous ne savons pas à l’heure actuelle quel sera le sort de Lancia. Marchionne souhaitait préserver la marque en Italie mais n’a toujours pas de plan de relance. De plus, les chinois de GAC semblent intéressés par le rachat du constructeur italien. Le salut viendrait peut-être de ce côté. À moins que Lancia subisse le même sort que Saab avec le groupe GM, laisser mourir la marque au lieu de la céder à des investisseurs étrangers…

En attendant, Marchionne se concentre sur le renouveau d’Alfa Romeo qui s’attaque désormais au segment des SUV avec son Stelvio et aux berlines premium avec l’élégante Giulia.  

Affaire à suivre !

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand