Épisode 2. Michel Vaillant représente l'un des seuls héros de bandes-dessinées ayant une vraie famille. Un thème repris dans la nouvelle saison !

2017 est l'année du soixantième anniversaire de Michel Vaillant : une exposition à Monaco, une décoration spéciale pour les ORECA 07 de l'équipe Vaillante Rebellion aux 24 Heures du Mans, et un 76e album - et sixième de la nouvelle saison - qui marque le retour dans la Sarthe du plus célèbre pilote de la bande dessinée franco-belge. Regard à épisodes sur la "nouvelle saison" imaginée par Philippe Graton et ses complices Denis Lapière, Marc Bourgne et Benjamin Bénéteau.

Lire aussi:

Dans le livre Jean Graton et Michel Vaillant, l'aventure automobile (éditions Hors Collection), Jean Graton le proclame avec fierté : "J'ai inventé le premier héros entouré d'une famille (...) qui continue à embrasser sa mère le matin." La famille est effectivement au cœur de la saga Michel Vaillant, avec un subtil jeu de miroirs entre réalité et fiction.

Michel Vaillant, épisode 2
Michel Vaillant, épisode 2
Illustrations Michel Vaillant
Michel Vaillant, épisode 2

Astuce familiale

Ainsi, lorsque Jean Graton crée son personnage en 1957, sa première interlocutrice n'est autre que son épouse Francine... Avec une petite astuce scénaristique : créer une famille autour du personnage principal était aussi un habile moyen de détourner la très rigoureuse censure française concernant la représentation des personnages féminins en bande dessinée.

Aujourd'hui, c'est leur fils Philippe qui préside aux destinées du pilote de course le plus célèbre de la bande dessinée. "Michel Vaillant a toujours fait partie de ma vie, et ce bien avant le lancement de cette nouvelle saison," confirme-t-il. "Lorsque Jean Graton a connu des difficultés avec ses éditeurs pendant les années 1970, je l'ai aidé dans la création de Graton Editeur au début des années 1980. Puis mes activités de reporter photographe m'ont permis de fournir de la documentation pour certains scénarios." C'est notamment le cas de La Piste de Jade (1994), première histoire écrite par Philippe Graton, où Michel Vaillant part au Vietnam à la recherche de son ami de toujours Steve Warson, "au nom de notre famille" (sic).

Michel Vaillant, épisode 2

"Dominique Graton, la belle-fille de Jean, donne aussi beaucoup d'indications stylistiques, notamment sur la manière dont sont habillés les personnages, comme le polo rouge des premiers albums de Michel Vaillant, que l'on retrouve dans cette nouvelle saison et qui fait partie de la caractérisation des personnages", poursuit Philippe Graton. Ainsi la nouvelle saison ouvre-t-elle de nombreuses passerelles avec les 70 albums, comme autant de clins d'œil qui, dès la première lecture des albums de la nouvelle saison, suscite souvent un sourire complice du lecteur initié.

Michel Vaillant, épisode 2

Comme le fameux polo rouge de Michel Vaillant dans ses premiers albums... Mais le plus bel exemple est la variation sur le plus célèbre gag récurrent de la saga : la gamelle en vélo, dans la deuxième page de L'honneur du samouraï, du patriarche Henri Vaillant. Et dans la nouvelle saison, on le voit essayer en cachette un vélo électrique mis au point par un de ses petit-fils... Et ce dernier peste en silence contre la mauvaise foi de son grand-père à l'égard de la propulsion électrique !

Génération mouvement ?

La caractéristique principale de la nouvelle saison de Michel Vaillant est le retour au premier plan des deux petits-enfants d'Henri Vaillant : Jean-Michel, fils de l'aîné Jean-Pierre, et Patrick, fils de Michel, le cadet prodige du volant. Si on avait aperçu de manière fugace Jean-Michel dans quelques albums (Les casse-cou, Suspense à Indianapolis, Le cirque infernal, Des filles et des moteurs, Champion du monde), Patrick avait totalement disparu depuis Sa plus belle victoire, l'histoire courte qui avait annoncé sa naissance dans l'album spécial (et aujourd'hui introuvable) des 20 ans de Michel Vaillant.

Michel Vaillant, épisode 2

"L'aspect intergénérationnel de Michel Vaillant est également très important, car nous avons aujourd'hui trois générations de personnages qui incarnent chacun une vision différente de l'automobile," conclut Philippe Graton. "Par exemple, pour le grand-père Henri Vaillant, il n'est pas question de voir des Vaillantes électriques. À l'inverse, son petit-fils Patrick, le fils de Michel Vaillant, est un petit génie de la pile à hydrogène, qui va avoir énormément de choses à dire dans les histoires à venir. Nous pouvons ainsi confronter des points de vue qui sont tous pertinents, mais qui relèvent d'une culture différente de ce que doit être l'automobile et de ce qu'elle peut devenir."

Lire aussi:

Des indices prometteurs ont déjà été semés dans plusieurs des cinq albums de cette nouvelle saison, notamment dans Voltage, et aussi dans Renaissance... En attendant Rébellion, sixième opus de la nouvelle saison. Histoire à suivre dans un nouvel épisode de cette saga Motor1.com dédiée à Michel Vaillant...

Images : Dupuis Éditeur

Michel Vaillant, épisode 2