Épisode 1. La nouvelle série Michel Vaillant a marqué un tournant dans l'histoire du champion français, comme l'explique Philippe Graton.

2017 est l'année du soixantième anniversaire de Michel Vaillant. Le pilote au V s'offre un agenda de ministre pour l'occasion : une exposition à Monaco (du 4 au 9 mai), une décoration spéciale pour les ORECA 07 de l'équipe Vaillante Rebellion aux 24 Heures du Mans, et un 76e album - et sixième de la nouvelle saison - qui marque le retour dans la Sarthe du plus célèbre pilote de la bande dessinée franco-belge. Regard à épisodes sur la "nouvelle saison" imaginée par Philippe Graton et ses complices Denis Lapière, Marc Bourgne et Benjamin Bénéteau.

Lire aussi:

Illustrations Michel Vaillant

Depuis le lancement de la nouvelle saison de Michel Vaillant à l'automne 2012, Philippe Graton, fils de Jean et Francine, créateurs de la famille Vaillant, mène un audacieux pari, à la fois dans la continuité et le renouvellement d'une saga dessinée qui fête ses soixante ans en 2017.

"Lorsque j'ai commencé à travailler sur le scénario du 71e album, j'avais énormément d'envies," raconte Philippe Graton. "Je voulais faire beaucoup de choses avec la richesse des personnages de l'univers de Michel Vaillant, mais je me sentais un peu enfermé par le type de héros sans peur et sans reproche qui était la norme lorsque Michel Vaillant est né dans les années 1950." 

Rappelons ici qu'à l'origine, les aventures de Michel Vaillant étaient publiées dans le Journal de Tintin, aujourd'hui disparu. En outre, la censure était omniprésente en France : née en 1949, la Commission de surveillance des publications destinées à la jeunesse surveillait de très près les bandes dessinées publiées dans l'Hexagone, et tout spécialement celles venant de chez le voisin belge, via les journaux de Tintin et Spirou.

Illustrations Michel Vaillant
Illustrations Michel Vaillant
Illustrations Michel Vaillant
Illustrations Michel Vaillant

Rupture affirmée

En près de soixante ans, beaucoup de choses ont fort heureusement changé en bande dessinée. De quoi nourrir en profondeur le travail de réflexion de longue haleine de Philippe Graton : "Aujourd'hui, on ne s'adresse plus aux lecteurs qui attendaient chaque semaine le journal de Tintin. 'Au Nom Du Fils' (paru à l'automne 2012, ndlr) ne pouvait donc pas seulement être le 71e album de Michel Vaillant. Il fallait créer une rupture, à la fois artistique et stylistique."

"La publication des albums a donc été interrompue pendant cinq ans (le 70e album '24 Heures sous influence' était sorti au printemps 2007, ndlr), afin de prendre le temps d'écrire et de définir les axes de cette nouvelle saison. Compte tenu de l'évolution de la culture et de l'exigence des lecteurs et des téléspectateurs par rapport à leur identification aux personnages, il fallait vraiment repartir sur une nouvelle saison de Michel Vaillant."

Illustrations Michel Vaillant

Pour cette nouvelle saison, dont l'intitulé dénote également de l'influence des séries télévisées des deux dernières décennies sur le travail du scénario et de la mise en page, Philippe Graton met sur pied une nouvelle équipe : "J'ai trouvé deux dessinateurs avec Marc Bourgne et Benjamin Bénéteau," confirme-t-il. "J'ai même décidé de ne plus travailler seul, mais avec un coscénariste, Denis Lapière, qui a plus de cent scénarios à son actif et connaît donc bien son métier. Il a tout de suite été d'accord lorsqu'il a pris connaissance des grands axes scénaristiques qui constituent en quelque sorte la "bible" de cette nouvelle saison."

Relancer la série

Un changement aussi radical dans le dessin : "Pour Marc Bourgne, il n'a jamais été question de 'faire du Jean Graton'. C'est pour cette raison que je lui ai dit de s'approprier les personnages tels qu'on peut les trouver dans la bande dessinée d'aujourd'hui. Avec tout ce qu'il me plaisait d'imaginer pour le personnage de Michel Vaillant, pour l'entreprise Vaillante (qui va d'ailleurs en voir de toutes les couleurs !), pour le fils de Michel Vaillant (dont la naissance avait été évoquée dans une histoire courte pour le 20e anniversaire de Michel Vaillant et qu'on n'avait encore jamais vu) que nous avons ramené en pleine lumière, il a donc été décidé de repartir d'un album n°1, première aventure d'une nouvelle saison."

Illustrations Michel Vaillant

Au fil la sortie de Au nom du fils, les épisodes de cette nouvelle saison se succèdent au rythme d'un par an, avec Voltage (2013), Liaison dangereuse (2014), Collapsus (2015), Renaissance (2016) et Rébellion (à paraître début juin 2017), les surprises ne manquent pas, au fil de rebondissements qui ont sans doute dû secouer les aficionados des 70 albums précédents ! De quoi donner l'envie d'en savoir encore plus... Rendez-vous dans le prochain épisode.

Illustrations : Éditions Dupuis

Lire aussi:

Michel Vaillant, épisode 1