Encore et encore !

La semaine dernière, le ministre des Transports allemand a épinglé le constructeur aux anneaux. En effet, une investigation a été menée sur les Audi A7 et A8 concernant une potentielle tricherie aux émissions. 

Lire aussi:

Le ministre des Transports a vu juste car un logiciel frauduleux a bien été détecté. Ce dernier permet de fausser les émissions en NOx. Le gouvernement allemand indique que les émissions en NOx augmentent de 20% à 100% lorsque l’on tourne le volant de seulement 15°.

Audi ne renie pas cette tricherie et souhaite collaborer. Le ministre des Transports a donc octroyé un délai de dix jours à Audi pour trouver une solution à ce problème. Aussitôt cette annonce faite, le constructeur confirme le rappel de 24'000 Audi A7 et A8 équipées d’un moteur diesel V6 ou V8 produites entre 2010 et 2013. Selon Audi, sur ces 24'000 véhicules, 14'000 ont été commercialisés sur le sol allemand.

Cette énième vague de rappels débutera en juillet 2017. Le logiciel en question sera mis à jour et cela ne prendra que 30 minutes selon un porte-parole. Par ailleurs, le constructeur allemand s’excuse auprès de ses clients concernant ce désagrément et annonce vouloir faire le nécessaire pour que cette situation ne se reproduise plus.

Cette tricherie a été révélée au moment même où Audi a annoncé que sa nouvelle A8 serait équipée d’un système électrique de 48V permettant de réduire les émissions en particules. Espérons que les prochains modèles ne soient pas porteur d’un logiciel plus élaboré et plus difficile à détecter.

Lire aussi:

Source: Autocar

Faites partie de quelque chose de grand