L'histoire continue...

Après Volkswagen et Audi, c’est au tour de la prestigieuse marque de voiture d’être accusée de tricherie. En effet, l’agence fédérale allemande de l’automobile ou KBA Motor transport agency accuse Porsche d’utiliser un logiciel truqueur.

Lire aussi:

Contrairement à Volkswagen, Porsche utiliserait ce logiciel sur les motorisations essence, et non pas diesel. Ce dernier serait en mesure de détecter un test d’homologation grâce aux mouvements du volant et de limiter en conséquence l’émission de certaines particules nocives.

Le constructeur allemand nie catégoriquement ces accusations et affirme par communiqué qu’aucun modèle Porsche n’utilise ce genre de programme malveillant. "Nous pouvons le confirmer pour tous les modèles Porsche : nous n’utilisons pas les mouvements du volant afin de détecter un test d’homologation et de limiter en conséquence l’émission de particules".

Le KBA Motor transport agency a transmis ses conclusions au ministre allemand des Transports qui étudie attentivement ce dossier. Pour rappel, la semaine dernière, le gouvernement allemand a demandé à Audi de rappeler 24'000 A8 et A7 à cause, là aussi, de la présence d'un logiciel truqueur.

Mercedes, un autre constructeur allemand, est aussi accusé de tricherie par le gouvernement américain cette fois. Une enquête a été ouverte mais Mercedes affirme ne pas recourir à ce genre de pratique pour homologuer ses véhicules. Le constructeur à l’étoile a d’ailleurs arrêté l’importation des modèles diesel sur le sol américain.

Lire aussi:

Source: Automotive News

Faites partie de quelque chose de grand