Le projet coûtera 2,9 millions d'euros.

Le bruit engendré par la circulation urbaine est une vraie nuisance. Pour tenter d'améliorer la situation, la municipalité de Paris testera de nouveaux types de bitume capables d'atténuer les nuisances sonores et de contenir la chaleur dégagée par la route.

Au total, trois revêtements spéciaux seront mis à l'épreuve. Possédant "à la fois des propriétés phonique et thermique, ainsi qu'une durabilité acceptable" (dixit la municipalité de Paris), ces bitumes devront étouffer les bruits de roulement et retenir l'eau en surface pour rafraîchir l'atmosphère.

L'expérimentation débutera dès l'année prochaine sur trois portions, toutes longues de 400 mètres. L'une d'entre elles est déjà connue : il s'agit de l'avenue du Général-Leclerc, dans le 14e arrondissement. 

Le coût de l'opération est estimé à 2,9 millions d'euros. Le programme européen Life pour l'environnement et le climat apportera une contribution financière de 1,35 million d'euros.

Aujourd'hui, 22% des Parisiens souffriraient d'une manière ou d'une autre des nuisances sonores provoquées par la circulation. Cette mesure semble donc judicieuse, même si les bruits de roulement ne sont pas forcément les plus dérangeants dans l'absolu. 

Puisque nous évoquons la circulation francilienne, rappelons au passage que la vignette Crit'Air sera obligatoire à compter du 1er juillet. Les contrevenants s'exposeront à une amende de 68 euros.

Source : AFP

Lire aussi :