Une histoire fournie à découvrir en dix dates marquantes !

AMG. Trois lettres qui depuis cinquante ans font rêver. Fondée en 1967, la marque d'Affalterbach, propriété de Daimler, fête ses 50 ans de la plus belle des façons. En croissance de 40% l'an dernier, avec 100'00 voitures vendues, la marque poursuit son ascension pour son cinquantenaire.

Lire aussi:

C'est en 1967 que Hans Werner Aufrecht (A) et Erhard Melcher (M) fondent ce qui deviendra AMG. L’ultime initiale G est celle de Großaspach, la ville natale d’Aufrecht. L'aventure débute dans un ancien moulin transformé en atelier, en 1967.

Les 50 ans de Mercedes AMG

Après une étape décisive lors des 24 Heures de Spa en 1971, AMG se développe jusqu'à signer ses premiers contrats officiels avec Mercedes, en 1993, avec la C36 AMG. En 2005, AMG est devenu une filiale de Mercedes, avec un premier modèle à part entière, en 2009, la SLS AMG, puis la Mercedes-AMG GT en 2015. Aujourd'hui, AMG, c'est 1600 employés, un palmarès long comme le bras en DTM, et des succès en F1 depuis 2010 avec Mercedes F1. L'occasion de faire un retour sur la marque en 10 dates.

1967

Naissance d'AMG avec Hans Werner Aufrecht et Erhard Melcher. Les deux hommes installent leur atelier dans un moulin, et entament leurs études sur des Mercedes.

1971

Victoire de catégorie et deuxième place au général pour AMG aux 24 Heures de Spa. La marque se fait remarquer par sa 300 SEL 6,8 litres, particulièrement performante tout au long de la course. C'est cette victoire qui fait connaître la marque au grand public.

Les 50 ans de Mercedes AMG

1980

L'atelier a déménagé à Affalterbach en 1976, mais la marque continue de se développer, en témoigne cette Mercedes Benz 450 SLC AMG de 375 chevaux qui s'impose sur la Nordschleife lors du Grand Prix des voitures de tourisme. Une victoire importante auprès du public allemand.

Lire aussi:

1984

L'ingénierie continue de prendre de l'ampleur chez AMG, à l'image de la culasse inédite mise au point par Erhard Melcher, dotée d'une technique quatre soupapes moderne.

1993

La Mercedes C36 marque le premier véhicule du contrat de coopération entamé en 1990 entre Mercedes et AMG. Déjà, la marque AMG s'occupait du programme DTM depuis 1988 et avait construit les 190E 3.2. 5000 C36 AMG seront vendues jusqu'en 1997. Cette C36 sera d'ailleurs à partir de 1996, le Safety Car officiel de la F1, place que AMG détient encore.

Les 50 ans de Mercedes AMG
Les 50 ans de Mercedes AMG
Les 50 ans de Mercedes AMG

1998

La Mercedes AMG CLK-GTR, ainsi que sa remplaçante, la CLK-LM, dominent le FIA GT. L'aventure connaîtra une fin moins heureuse au Mans, avec un double abandon aux 24 Heures. Une supercar légendaire en ressort, la CLK-GTR.

Les 50 ans de Mercedes AMG

2005

En 1999, AMG était racheté à 51% par le groupe Daimler. En 2005, ce chiffre passe à 100%, ce qui ouvre de nouveaux horizons à la marque allemande.

Les 50 ans de Mercedes AMG

2009

La Mecedes SLS AMG est le premier modèle 100% AMG. Une voiture remarquable avec ses porte papillon, son V8 mélodieux et sa ligne en hommage à la 300 SL. En 2013, la version compétition GT3 va remporter toutes les courses de 24 heures importantes en GT : Dubai, Nürburgring, Spa-Francorchamps.

Les 50 ans de Mercedes AMG
Les 50 ans de Mercedes AMG

2014

Deuxième modèle AMG, la Mercedes-AMG GT est présentée. Elle rencontre un succès réel, et devient le nouveau Safety Car de la F1. En 2015, AMG bat un record de vente avec plus de 70'000 véhicules écoulés.

Les 50 ans de Mercedes AMG

2016

Troisième titre F1 pour Mercedes AMG, avec Nico Rosberg. Titre qui fait suite aux deux premiers obtenus par Lewis Hamilton. Pendant ce temps, le chiffre de ventes dépasse les 100'000 exemplaires. De quoi aborder sereinement les 50 ans de la marques et annoncer, à Genève, en 2017, une AMG GT quatre portes... sans oublier la supercar Project One !

Mercedes-AMG GT Concept
Nico Rosberg

Lire aussi:

Les 50 ans de Mercedes AMG