Plus grande collection des voitures de la marque d'Ettore Bugatti, la Collection Schlumpf à Mulhouse fait découvrir l'histoire de Bugatti.

G.N., Mulhouse - Fleuron de l'industrie française dans les années 1920-1930, la marque Bugatti est de ces noms qui font partie de la légende mécanique. L'aventure d'Ettore Bugatti débute avec l'automobile. D'abord mécanicien, il fabrique ses premières automobile dès 1900, avec la Bugatti Type 2, qui sera vite reconnue comme une voiture extraordinaire. Après plusieurs collaborations avec De Dietrich, Mathis, Peugeot et Deutz, Bugatti fonde sa propre marque en 1909, et installe son usine à Molsheim. L'aventure était ainsi lancée.

Jean Bugatti
Bugatti Type 41 Royale Type #1 - Coach Weymann
1925 - Bugatti Type 35 à Saint-Malo, France
Ettore Bugatti

Lire aussi:

Type 13 et premiers lauriers

Le premier vrai modèle de la marque est la Bugatti Type 13. Une voiture légère (450 kg à vide), basse et efficace en compétition. Cette Type 13, dont la carrière va être longue, puisque lancée en 1910, elle sera produite jusqu'en 1926. Il faut dire que la Première Guerre mondiale va mettre une pause dans sa carrière. Surtout, en 1921, elle vient imposer Bugatti dans le milieu des voitures de sport, avec un succès retentissant à Brescia, qui apportera une vraie réputation à la marque. Entre-temps, la Type 22 entre aussi en service, et prépare le terrain à une révolution.

L'Histoire de Bugatti en images
L'Histoire de Bugatti en images

Pour la gloire de la Type 35

Elle est probablement la voiture la plus remarquable de l'histoire Bugatti. Petite, puissante, légère et efficace, la Type 35 va remporter la plupart des grandes compétitions internationales pendant dix ans. On la surnomme la voiture aux 1000 victoires, avec notamment cinq succès de rang à la Targa Florio, mais son palmarès se monte plutôt à 2000 victoires, et grandit encore aujourd'hui en historique.

Lire aussi:

Grandeur et ambitions

En 1927, Bugatti veut construire la voiture des grands du Monde. La Type 41 Royale, avec son moteur d'avion, est une voiture de tous les superlatifs. Malheureusement, il n'en sera produit que six à l'époque, et jamais Bugatti ne pu la vendre à des monarques. Néanmoins, la Type 41 assoit le savoir de la marque de Molsheim. Outre ses voitures sportives, Bugatti sait aussi faire de grandes autos de luxe.

Parfaite synthèse

Dans les années 1930, même dans le luxe, il faut rationaliser les productions. La Bugatti Type 57, sortie en 1934 et mise au point avec la complicité de Jean Bugatti, fils d'Ettore et ingénieur de renom, est la parfaite synthèse du savoir Bugatti. Puissante, luxueuse, rapide et élégante, la Type 57 sera la Bugatti la plus produite, et reprend les acquis de la marque. Jusqu'en 1939, elle va évoluer jusqu'à la superbe 57 SC, à compresseur et châssis surbaissé.

La 57 remportera deux fois les 24 Heures du Mans, mais c'est aussi au volant de cette voiture que Jean Bugatti perdra la vie en 1939. La novatrice Type 64, qui devait la remplacer, sera laissée en plan.

Bugatti Type 64

Lire aussi:

Fin de règne

La mort de Jean Bugatti en 1939, la Deuxième Guerre mondiale, puis le décès d'Ettore en 1947 vont venir stopper l'aventure. Bugatti tente de survivre jusqu'en 1956, mais ni la Type 101, sur base de Type 57, ni la Formule Type 251, novatrice avec son moteur en position centrale, ne pourront sauver la marque. Bugatti disparaît alors, et la marque est vendue à Hispano-Suiza en 1963.

Bugatti Type 101
Bugatti Type 101
Bugatti Type 251
Bugatti Type 101

Renaissance

Bugatti va renaître en 1987 sous l'impulsion de l'entrepreneur italien Romano Artioli. Il reprend la marque italienne et la base à Modène, en Italie. L'EB 110 qui en découle est une voiture extraordinaire, mais l'aventure est un echec et disparaît en 1995. La marque est alors reprise par le Groupe Volkswagen, qui produit la Veyron, et désormais la Chiron, qui présente 1500 chevaux sous son capot !

Lire aussi:

En collection

Le Musée national de l'Automobile, à Mulhouse, permet de retrouver une grande collection de Bugatti, rassemblée par les frère Schlumpf, grands passionnés de la marque française. Il est ainsi possible d'admirer la plupart des modèles de la marque, de la Type 13 à la Type 251, en passant par les Royale, Type 35 et autres Type 57.

L'Histoire de Bugatti en images