Pour augmenter ses volumes, Genesis doit proposer un ou des SUV !

À l'instar de Lexus pour Toyota, Genesis Motors est la branche haut de gamme du constructeur coréen Hyundai. Cette division existe depuis 2008 et la firme sud coréenne espère – à terme – concurrencer les références allemandes dans la catégorie des limousines que sont les Audi A8, BMW Série 7 et Mercedes Classe S.

Si Genesis Motors s'attaque bien évidemment à son marché national et aux États-Unis, le constructeur est arrivé timidement en Europe avec sa berline G80.

Pourtant, ce segment de marché, bien que rentable pour les marques allemandes, ne permet pas à Genesis de faire suffisamment de volume à l'international. La solution pour remédier à ce problème se nomme SUV.

Le coréen devrait donc proposer d'ici à l'horizon 2021, un SUV qui pourrait être baptisé GV60. Il serait aussi rejoint par une berline G70, par un coupé et par deux autres SUV, voire même un crossover plus accessible.

La question qui se pose alors est de savoir pourquoi Genesis Motors a attendu aussi longtemps avoir d'investir ce segment, alors que Hyundai est très bien positionné ?

Lire aussi:

La direction de Genesis Motors affirme qu'elle travaille en priorité sur l'image de marque, quasi-inexistante auprès du grand public.

Le Genesis GV60 devrait donc être le modèle "de volume" du constructeur, suivi par de futurs GV70 et GV80. Pour se distinguer de ses concurrents allemands et japonais, les SUV de Genesis Motors pourraient faire confiance à la technologie hydrogène. Plus onéreuse et plus compliquée à mettre en place, elle est en revanche promise à un bel avenir. Affaire à suivre...

Source : Automotive News

 

Genesis GV80 Plug-in Fuel Cell Concept