Avec une pile à combustible mais dépourvu de nom.

L'ix35 Fuel Cell a fait son temps. Il sera donc remplacé dans quelques mois par un nouveau modèle, préfiguré par ce tout nouveau concept sans nom, présenté en Corée du Sud. Hyundai conserve donc la recette initiale — un SUV doté d'une pile à hydrogène — tout en promettant des prestations plus abouties.

Hyundai Next-Gen Fuell Cell SUV

Le prototype en question reprend l'esprit du FE Concept de Genève et affiche des lignes plutôt douces et conventionnelles. Celles-ci tiennent comptent des contraintes aérodynamiques pour améliorer l'efficience du véhicule, qui promet une autonomie de 800 km en cycle NEDC. Le moteur gagne en outre une poignée de chevaux et culmine désormais à 163 ch, contre 136 ch sur l'ix35 lancé en 2013. L'intérieur joue la carte de la modernité mais reste de facture très classique.

Hyundai Next-Gen Fuell Cell SUV
Hyundai Next-Gen Fuell Cell SUV

Pour connaître les détails du modèle de série, Hyundai nous donne rendez-vous au CES Las Vegas, en janvier 2018. Le constructeur annonce d'ores et déjà que l'utilisation de nouveaux composants permettra d'abaisser les coûts de production. C'est une bonne nouvelle, puisque les tarifs des voitures à hydrogène sont aujourd'hui rédhibitoires pour la quasi totalité des automobilistes (comptez 66'000 euros minimum pour l'ix35 Fuel Cell). 

Le remplacement de l'ix35 s'inscrit dans un mouvement global de développement des motorisations vertes chez Hyundai. La commercialisation de la Ioniq a déjà jeté les bases de cette nouvelle offensive, qui se concrétisera également par le lancement d'un Kona 100% électrique en 2018. Un modèle Genesis électrique suivra en 2021.

Lire aussi :

Hyundai prochain SUV à hydrogène