Un roulage symbolique à plus d'un titre...

Mick Schumacher, le fils du septuple champion du monde de Formule Michael Schumacher, a effectué quelques tours d'exhibition au volant de la Benetton B194 F1 avec laquelle son père avait décroché son premier titre mondial en 1994.

Sept fois champion du monde de Formule 1 (record) avec des titres décrochés avec Benetton en 1994 et 1995, puis avec Ferrari de 2000 à 2004, Michael Schumacher a marqué l'histoire de son sport, à l'image d'autres champions comme Ayrton Senna ou Juan Manuel Fangio.

Lire aussi:

Mick Schumacher Benetton F1-8

Le pilote allemand, qui avait mis un terme à sa carrière en 2006 avant de revenir pour trois années, sans succès cependant, avec l'équipe Mercedes de 2010 à 2012, a été victime d'un grave accident de ski en décembre 2013. Schumacher, 48 ans, est depuis en convalescence à son domicile, mais très peu d'informations ont filtré concernant son état de santé.

Né en 1999, son fils Mick a remporté quelques succès notables en karting, et a débuté la compétition automobile en 2015 via le championnat d'Allemagne, se classant deuxième du championnat dans cette série en 2016 (cinq victoires), mais également de la F4 italienne (cinq victoires également).

Cette année, Mick Schumacher dispute le Championnat d'Europe de Formule 3, où il occupe le 11e rang du classement provisoire.

Lire aussi:

Mick Schumacher Benetton F1-13

La présence de Mick Schumacher au volant de la Benetton B194 à Spa, dans le cadre du Grand Prix de Belgique de Formule 1, est un symbole à plus d'un titre. C'est en effet sur le circuit belge que Michael Schumacher a effectué ses débuts en Formule 1 en 1991 au volant d'une Jordan F1 avec laquelle il avait – déjà – fait sensation. C'est sur ce même tracé que "Schumi Sr" a remporté son premier succès dans la discipline reine à peine un an plus tard, en 1992.

Surtout, c'est au volant de la Benetton B194 propulsé par un V8 Ford que le champion allemand a décroché son premier titre en 1994, après un duel extrêmement tendu avec Damon Hill (Williams-Renault), à l'issue d'une saison endeuillée par la mort d'Ayrton Senna (Williams). Schumacher avait conservé son titre en 1995 sur une Benetton cette fois propulsée par un moteur V10 Renault, avant de rejoindre la Scuderia Ferrari en 1996 et de remporter cinq autres titres (consécutifs) chez les rouges, de 2000 à 2004.

A Spa-Francorchamps, Mick Schumacher a également pu croiser Ross Brawn, actuel directeur sportif et technique de la F1, et qui fut l'un des principaux artisans des cinq titres de Schumacher Sr chez Ferrari en sa qualité de directeur technique en F1 au sein de la structure italienne.

Le fils de Michael Schumacher sur la Benetton F1 de 1994 de son père