Le propriétaire de Volvo et Polestar devient actionnaire majoritaire du petit constructeur anglais Lotus.

Jusqu'ici propriété du groupe malaisien Proton, Lotus passe désormais sous pavillon chinois. La marque britannique a annoncé, ce vendredi 29 septembre, le rachat de la marque Hethel. Le groupe chinois monte désormais au conseil d'administration de la marque avec une participation majoritaire de 51% contre 49% pour Etika Automotive.

Lire aussi:

Une arrivée qui va rimer avec l'arrivée d'un nouveau conseil d'administration. Ainsi, plusieurs responsables du groupe Geely sont intégrés. Le vice-président exécutif et responsable de la direction de Geely Holding Daniel Donghui Li devient président du Conseil Lotus. Feng Qing Feng, vice-président et directeur de la technologie de Geely Auto, ainsi que M. Nathan Yu Ning, vice-président des affaires internationales et conseiller exécutif du président de Geely Holding, se joindront également au conseil d'administration.

Le Français Jean-Marc Galès est maintenu dans son rôle de directeur général, poste que l'ancien dirigeant de PSA occupe depuis 2014. Lotus a d'ailleurs présenté un premier semestre 2017 positif avec une augmentation de 10% par rapport à 2016. 

Lotus Elise Cup 250

Nouveau président du conseil, Daniel Donghui Li a commenté ce changement majeur pour la marque : "Avec l'achèvement de cette transaction, nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires pour développer la marque Lotus comme marque concurrentielle à l'échelle mondiale et un leader reconnu sur le marché des voitures de sport. Nous sommes extrêmement confiants quant au fait que Lotus va aller au-delà des attentes des clients des autres marques dans un proche avenir."

Lire aussi:

"À la suite d'un redressement commercial réussi, la marque Lotus n'a jamais été dans une position aussi forte et nous sommes maintenant parfaitement positionnés pour progresser", ajoute Jean-Marc Galès. "Nous produisons les meilleures voitures de l'histoire de l'entreprise et développons actuellement la prochaine génération de véhicules de luxe sportifs qui continueront de démontrer les valeurs de la marque Lotus de la dynamique des véhicules, de la légèreté, du design et de l'aérodynamique, en s'appuyant sur les forces et les ressources mondiales de Geely Holding."

Pour rappel, Geely est le propriétaire actuel de Volvo et de la future marque électrique Polestar.