La technologie sera introduite sur le marché à partir de 2023.

Fondée par Henrik Fisker, la marque Fisker travaille beaucoup sur le développement de la voiture électrique. Elle vient de déposer un brevet concernant des batteries à l'état solide qui, sur le papier, semblent fort prometteuses. Les chiffres parlent d'eux-même : l'autonomie d'une voiture équipée de ces unités dépasserait 500 miles (800 km environ) ; sa recharge se ferait en une minute, soit peu ou prou le temps que l'on met à faire le plein d'essence !

Lire aussi :

Les batteries "solides" offrent une meilleure densité énergétique et sont décrites comme plus sûres. Cela étant, cette technologie n'est pas suffisamment au point pour arriver sur le marché à court terme. Fisker estime que ses batteries seront prêtes à compter de 2023 pour les voitures. Il affirme étudier de potentiels partenariats avec des acteurs industriels qui n'appartiennent pas forcément au monde automobile.

Fisker Emotion
Fisker EMotion

Avant cette échéance, Fisker aura lancé sa nouvelle voiture 100% électrique, la EMotion. Le modèle, dont les lignes sont déjà connues, sera en effet présenté en janvier, à l'occasion du salon CES de Las Vegas. Fisker promet d'ores et déjà une autonomie d'environ 640 km et une vitesse maximale de 260 km/h. Avec cette nouveauté, l'entrepreneur danois revient sur le marché des grandes berlines vertes, sur lequel il avait tenté sa chance en 2011 avec la Karma. L'aventure avait hélas tourné court et la Karma est aujourd'hui commercialisée par une autre marque.

Source : GreenCarCongress

Lire aussi :

Fisker EMotion 2018