Un "objet de mobilité électrifié" (dixit PSA) capable de s'aventurer sur autoroute.

Le groupe PSA nous présente aujourd'hui un petit véhicule hybride mis au point dans le cadre du consortium européen EU-LIVE. Derrière cet acronyme (Efficient Urban LIght VEhicle) se cache un groupe de recherche comportant douze protagonistes, dont PSA. Son objectif est de développer les véhicules légers de la catégorie L5e (qui désigne habituellement les véhicules à trois roues utilisables sur tout type de route).

Ce quadricycle est équipé d'un système d'inclinaison, caractéristique qui le rapproche d'un scooter à trois roues. Ce qui est vraiment surprenant, c'est d'apprendre que ledit système "repose notamment sur des composants hydrauliques et une suspension hydropneumatique". Oui, tout cela a un petit parfum de Citroën... Malheureusement, aucun autre détail n'est donné à ce sujet.

PSA EU-LIVE
PSA EU-LIVE

Le véhicule est animée par une motorisation hybride rechargeable. Grâce à sa batterie de 48 volts et à ses deux moteurs électriques logés dans les roues arrière, il peut rouler jusqu'à 70 km/h sans émettre la moindre particule nocive. Puis le moteur thermique, un monocylindre d'une quarantaine de chevaux, entre en scène à partir de cette vitesse et jusqu'à 130 km/h. Il est donc possible de s'aventurer sur autoroute. L'autonomie totale est de 300 km.

Vous aimerez aussi :

Le conducteur n'a pas besoin de porter un casque, puisque l'habitacle, fermé et chauffé, est équipé d'une ceinture de sécurité et d'un airbag. En ville, il apprécie les dimensions compactes de l'engin (2,4 mètres de longueur) et peut par exemple se garer de façon perpendiculaire, d'autant que les portes rotatives facilitent également les choses.

"Le Groupe PSA s’est engagé à protéger la liberté de mouvement individuelle. EU-LIVE en est une illustration. Ce nouveau véhicule léger électrifié permet une mobilité individuelle, sûre et responsable grâce à son mode zéro-émission", a expliqué Carla Gohin, la directrice de la recherche et de l'ingénierie avancée.

Lire aussi :

 

PSA projet EU-LIVE