Son prix ? Environ 30'000 euros.

Basé aux États-Unis, Vanderhall consacre son activité à la production d'engins à trois roues. Il présente à l'occasion du CES de Las Vegas son premier modèle 100% électrique : l'Edison2. Ce nom est une sorte d'hommage à Thomas Edison et à son projet de voiture électrique mené aux côtés d'Henry Ford il y a plus de 100 ans.

L'Edison2 est une simple traction. Sa motorisation délivre 180 chevaux et un couple de 325 Nm. L'électricité est stockée dans des batteries d'une capacité de 30 kWh qui, selon Vanderhall, offrent une autonomie maximale de 320 km.

Vanderhall Edison2
Vanderhall Edison2

Vous aimerez aussi :

Strict deux places, l'Edison2 repose sur une architecture en aluminium et ne pèse que 635 kilos. Il réalise le 0 à 97 km/h en quatre secondes et atteint une vitesse maximale d'environ 170 km/h. À l'image des autres modèles commercialisés par Vanderhall, il sera fabriqué à la main dans une usine de l'Utah. Les premiers exemplaires arriveront sur les routes américaines au cours du deuxième trimestre 2018.

Les tarifs de l'Edison2 débutent à 34'950 dollars, soit un peu moins de 30'000 euros. Les personnes intéressées peuvent déjà réserver leur exemplaire en versant un acompte de 250 dollars.

S'il pose un jour ses roues en Europe (ce qui n'est pas acquis), l'Edison2 croisera sur sa route la Morgan EV3, autre engin à trois roues équipé d'une motorisation électrique.

Lire aussi :

 

 

Vanderhall Edison2