Environ 15 milliards d'euros vont être injectés.

L'électrification est en marche chez de nombreux constructeurs. Si certains ont déjà annoncé leurs plans, d'autres restent encore assez évasifs à ce sujet, sûrement frileux à l'idée que, finalement, les gouvernements fassent volte-face au sujet de cette énergie. Quoi qu'il en soit, Jaguar Land Rover semble y croire puisque les deux marques, propriétés du géant indien Tata, viennent d'annoncer un investissement massif de l'ordre de 15 milliards de dollars en l'espace de trois ou quatre ans.

Lire aussi :

Pour le moment, Jaguar Land Rover ne propose que très peu d'alternatives électrifiées. On peut par exemple citer le nouveau Range Rover Sport P400e, un modèle hybride rechargeable, ou encore le Jaguar I-Pace, un SUV 100% électrique qui a eu le mérite de surprendre tout son monde, y compris les constructeurs allemands, en sortant bien plus tôt que ses futurs concurrents. Jaguar et Land Rover prévoient de proposer trois versions de chacun de leurs modèles d'ici à 2025. De ce fait, chaque produit aura le droit à sa déclinaison thermique, hybride et 100% électrique. Toutefois, cela semble être une solution provisoire, d'autant plus qu'à ce rythme, les voitures thermiques seront peut-être tout bonnement bannies définitivement.

Avec l'avènement de l'électrique, reste aussi à savoir si la production des batteries va suivre, notamment en Europe. Tesla tente déjà de solutionner le problème en réfléchissant à implanter une Gigafactory en France ou en Allemagne. Comme le Groupe Volkswagen, Jaguar et Land Rover misent beaucoup sur l'électrique. C'est d'ailleurs peut-être une question de survie pour les deux marques britanniques qui réalisent environ 80% de leurs ventes en diesel. Un carburant loin d'être en odeur de sainteté aujourd'hui dans nos contrées, et même ailleurs.

Galerie: Jaguar I-Pace