Un exceptionnel plateau de 80 Porsche de légende s'est lancé dans une fantastique représentation pour un public d'amoureux de l'automobile sportive et de la marque allemande, qui fête son 70e anniversaire.

De la légende "en veux-tu en voilà". Voici comment les organisateurs de Le Mans Classic auraient pu rebaptiser l'événement des 6, 7 et 8 juillet sur le Circuit Bugatti, si jamais cela avait été nécessaire.

24 Heures du Mans mises de côté, difficile de ramener plus de prestige sur 13,626 km de piste. Cette année, ce sont dix anciens vainqueurs de la glorieuse classique d'Endurance qui sont revenus derrière le volant pour le plaisir simple mais brut de se (re)mettre au volant de véhicules d'exception, parfois ressortis de collections privées exceptionnelles ou rarement vues en conditions de course.

Dans le lot, évidemment, de grands Français : Henri PescaroloGerard LarrousseRomain DumasLoïc DuvalStéphane Ortelli, mais aussi l'increvable Jan Lammers, Jochen Mass, Jürgen Barth, Klaus Ludwig et Marko Werner ; et d'anciens pilotes F1, comme René Arnoux (Shelby Cobra 289 1965 et BMW M1 Procar 1979), Jacques Laffite (Lola T70 Mk III i1 966), ou encore Paul Belmondo (Porsche 935 1981).

Et puisque l'on parle de Porsche, la marque allemande est, à coup sûr, l'une des grandes attractions de cette édition 2018 comprenant un total de 12 courses toutes plus fascinantes les unes que les autres. Bien loin d'être une parade, l’événement promet essais libres, qualifications et courses, avec une spectaculaire grille de 80 autos vintage du constructeur de Stuttgart pour la Porsche Classic Race ayant de quoi faire palpiter d'émotion le cœur de n'importe quel amateur de mécanique, ancien comme nouvellement passionné. 

Porsche Le Mans Classic
Porsche Le Mans Classic

Vous aimerez aussi:

Des rares Porsche 356 Pre A de 1953 et 1954 à la forcément plus représentée Porsche 911 Carrera RS 3,0L 1974, présente en six exemplaires, la Porsche Classic Race fait vrombir nombre de modèles d'exception, comme la 908 LH 1968, la 550 A Durlite MkIII 1959 ou encore une ribambelle de l'adorée 911 à moteur 2.0L de 1965 et de 911 ST 2.5l de 1972, que l'on est déjà heureux de croiser seule sur les routes dès que l'occasion de présente et qui fait toujours tourner toutes les têtes.

Bref, de l'émotion et de la pureté, dans un cadre et des conditions laissant libre cours aux pilotes de nationalités très variées venus régaler un public connaisseur ou curieux venu nombreux (130'000 personnes). Et lorsque l'on demande à Gérard Larrousse (Porsche 911 ST 2.5l 1970), 78 ans, pourquoi encore venir se mesurer à la piste, les mots "régal", "passion", "sonorité" et "sensations" rejoignent "cliquetis mécaniques et humains".

Pas besoin de bien plus, finalement, pour résumer ce qu'est cette grand-messe Porsche, une légende qui traverse les âges, alors que la marque fête son 70e anniversaire avec style...

Lire aussi:

 

Galerie: Porsche Le Mans Classic