Un nouveau moteur essence et quelques retouches esthétiques.

C'était attendu, c'est maintenant officiel : le Suzuki Vitara bénéficie d'une mise à jour à l'occasion du changement de millésime. En vérité, il s'agit même d'un authentique restylage de mi-carrière, avec quelques petits changements esthétiques mais aussi l'arrivée d'une nouvelle mécanique.

Commençons donc par les évolutions esthétiques, plutôt mesurées dans l'ensemble. L'avant reçoit une calandre comportant plusieurs barres verticales (elles étaient moins nombreuses et disposées de façon horizontale auparavant). Le partie basse du bouclier est légèrement retouchée : par exemple, la grille d'aération n'est plus la même et les antibrouillards sont maintenant enserrés dans un décor en chrome se prolongeant vers le centre de la voiture. Les phares, en revanche, ne bougent pas. À l'arrière, un œil avisé remarquera que l'architecture des feux à changé et que ceux-ci sont maintenant pourvus de LED.

2019 Suzuki Vitara

Tout cela est, il faut bien l'admettre, assez discret. Mais n'allez pas croire pour autant que Suzuki se soit tourné les pouces. En effet, la firme japonaise fait sérieusement évoluer son modèle sur le plan mécanique, en lui offrant un nouveau moteurs essence :  le 1,0 litre Boosterjet de 111 ch (emprunté au S-Cross), qui remplace le 1,6 litre de 120 ch. Ce moteur pourra être associé à la transmission intégrale AllGrip. Il prend place aux côtés du 1,4 litre essence de 140 ch déjà connu. Suzuki n'évoque pas le diesel dans la présentation du modèle restylé, ce qui laisse croire que celui-ci a disparu. À confirmer toutefois.

Enfin, la dotation en aides à la conduite est maintenant plus fournie. Sur le modèle haut de gamme, elle intègre désormais l'aide au maintien dans la voie, la lecture des panneaux de signalisation ou encore le détecteur d'angles morts.

Tarifs et dates de commercialisation n'ont pas encore été communiqués. Ils le seront sans tarder, toutefois.

Lire aussi :

 

 

Galerie: 2019 Suzuki Vitara