La BMW sans les mains !

Le véhicule autonome a le vent en poupe. En automobile, évidemment, mais également sur deux-roues. Et là, le challenge est tout autre… BMW vient de présenter sa première moto autonome qui est également la première au monde !

Lire aussi

La première ? Oui et non. Honda a en effet dégainé début 2017 un concept de moto baptisé Honda Riding Assist, capable de s’équilibrer seule à l’arrêt et d’avancer en autonomie, mais à basse vitesse uniquement. Une façon peut-être d’éradiquer les chutes en manœuvre demain ! Le concept dévoilé à Miramas dans le sud de la France par BMW est, lui, bien plus poussé. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, cette BMW R 1200 GS ressemble comme deux gouttes d’eau à la version standard du gros trail bavarois, mais elle suit la route toute seule.

BMW 1200 GS Autonome

Elle avance, accélère, freine, tourne et s’arrête de façon totalement indépendante. Un exploit rendu possible grâce aux dernières technologies créées par la marque allemande, notamment dans le secteur automobile, et à deux ans de travail acharné en secret. Une technologie qui a en revanche un revers : beaucoup d’électronique embarquée, placée dans les valises et le top-case sur ce concept.

Alors nous vous voyons venir : "Ça ne sert à rien, le motard aime conduire sa moto !" Ce n’est pas faux, et BMW le sait bien. "Dans ce projet, notre but n’est pas de développer une moto 100% autonome. Nous voulons améliorer la sécurité à moto" déclare Stefan Hans, l’ingénieur en charge du projet. Le but avoué du concept n’est donc pas tant d‘avoir dans le futur des deux-roues automatisés dans un flux de voitures autonomes que d’avoir des avancées sécuritaires dans un futur bien plus proche.

BMW 1200 GS Autonome
BMW 1200 GS Autonome

Cette technologie pourrait en effet être déclinée sous forme d’une aide active capable de détecter des situations à risque (intersections, obstacle inopiné, freinage d’urgence) où le véhicule pourrait alors avertir, voire prendre le pas sur la conduite humaine et garantir la sécurité du conducteur et de son éventuel passager, par l’absence de chute. Une telle technologie est déjà en place en automobile, alors pourquoi pas sur deux-roues ? De quoi amener à une pratique de la moto "plus sûre, plus confortable et qui augmentera le plaisir de conduire" selon Stefan Hans. Deux ans d’un travail acharné qui verra peut-être une application sur les motos BMW de demain !

 

Galerie: BMW 1200 GS autonome