L'autonomie de ce modèle frôle les 500 km.

Préfiguré par un concept en janvier 2018, le Kia Niro électrique est présenté sous sa forme définitive à l'occasion du Mondial de Paris. Il débarquera sur le marché à la fin de l'année et devrait devenir, d'après Kia, la deuxième meilleure vente électrique de la marque après le Soul EV.

Baptisé e-Niro, ce modèle complète une gamme comportant des déclinaisons hybride et hybride rechargeable, qui à elles deux ont séduit environ 65'000 personnes en Europe depuis le lancement du modèle en 2016. Équipé de batteries de 64 kWh, il est théoriquement capable de parcourir 485 km entre deux charges (cycle WLTP). Kia proposera aussi une deuxième déclinaison plus accessible, pourvue de batteries de 39,2 kWh. Avec elle, il faudra plutôt tabler sur 300 km d'autonomie. 

Le e-Niro EV 64 kWh reçoit un moteur électrique délivrant 204 ch, alors que celui du 39,2 kWh s'en tient à 136 ch. Dans les deux cas, le couple culmine à 395 Nm et le puissance est envoyée aux roues avant. Le modèle le plus puissant accomplit le 0 à 100 km/h en 7,8 secondes, quand le moins puissant réclame 9,8 secondes sur cet exercice.

Kia e-Niro

Sur le plan esthétique, le e-Niro se démarque par une nouvelle calandre, un bouclier avant redessiné dans lequel s'intègre de nouveaux feux de jour, un bouclier arrière également modifié et des jantes de 17 pouces. L'habitacle change aussi dans le détail, avec par exemple une console centrale simplifiée et des inserts de couleur bleue. Bien évidemment, l'écran tactile de 7 pouces (comme l'instrumentation numérique) peut communiquer des informations relatives au niveau de charge, ou à l'emplacement des bornes environnantes.

Comme les autres Kia, le e-Niro EV sera garanti sept ans ou 150'000 km (batteries incluses). Les tarifs n'ont pas encore été communiqués.

Vous aimerez aussi

 

 

Galerie: Kia au Mondial de Paris 2018