Adieu "Sans plomb 95" et "Diesel" !

C'est une mesure qui peut sembler assez étrange : les carburants seront indiqués par des noms différents à la pompe, et ce dès le 12 octobre. Les "Sans plomb 95", "95 - E10" et autre "Diesel" ou "Gazole" vont disparaître, laissant la place à une nomenclature lettrée, qui sera également adoptée dans d'autres pays de l'Union Européenne. Chaque carburant sera précisément représenté par une lettre et un chiffre, entourés d'une forme géométrique.

Lire aussi

Au niveau des carburants essence, la lettre E sera fort logiquement de sortie, avec un chiffre associé. Ce dernier sera la teneur en éthanol du carburant.

- Le SP95 ou 98 deviendra E5, dans un rond vert très foncé.

- Le SP95-E10 sera simplifié en E10 avec un rond vert plus clair.

- Le super-éthanol sera lui représenté par un E85 dans un rond bleu.

Du côté des diesel, le sigle sera un carré entourant la lettre B, avec un chiffre représentant la teneur en biocarburant.

- Le diesel classique sera désormais le B7, dans un carré jaune clair.

- Le gazole avec une teneur en biocarburant plus élevée sera le B10, dans un carré un peu plus foncé.

- Le diesel synthétique, qui ne vient pas du pétrole, sera lui représenté par le sigle XTL, dans un carré tendant vers l'orangé.

En ce qui concerne les carburants gazeux, ils seront représentés par un losange noir avec différents sigles.

- L'hydrogène sera représenté par le sigle H2.

- Le gaz naturel aura les lettres CNG, toujours dans un losange noir.

- Le GPL sera, lui, indiqué par les lettres LPG

- Le gaz naturel liquéfié apparaîtra sous l'acronyme LNG.

La directive européenne à l'origine de ces changements les impose chez nous, mais aussi en Islande, au Liechtenstein, en Norvège, en Macédoine, en Serbie, en Suisse et en Turquie.

 

Retrouvez notre présentation vidéo du DS 3 Crossback au Mondial de l'Auto