Un nouveau venu dans la cour des SUV citadins !

Avec pour objectif d'offrir une douzaine de nouveaux SUV Volkswagen entre 2016 et 2020, le constructeur de Wolfsbourg ne cesse d'enrichir sa gamme en véhicules baroudeurs : citons notamment les Tiguan, Tiguan Allspace, T-Roc, Atlas ou encore le Touareg. Et pour compléter cette grande famille, Volkswagen vient de lever officiellement le voile sur son tout nouveau SUV citadin, le T-Cross, après une série de teasers diffusés ces derniers mois sur internet et annonçant son arrivée.

Destiné à un jeune public citadin, Volkswagen annonce la couleur avec un T-Cross "pratique, cool, connecté et au design masculin", qui est "prêt pour les petites et grandes aventures à travers la jungle urbaine". Tout un programme que nous avons pu découvrir à l'occasion d'une présentation qui s'est tenue ce jeudi à Amsterdam aux Pays-Bas, en présence de nombreux journalistes venus du monde entier.

Avec ses 4,107 mètres de long, le Volkswagen T-Cross est 12,7 cm plus court que son grand frère le T-Roc. Pour autant, l'air de famille est au rendez-vous avec une face avant très similaire entre les deux modèles, avec un aspect plus cubique et robuste sur le T-Cross. Niveau look, comme les autres SUV de la marque, le T-Cross arbore un capot imposant, ainsi que des projecteurs placés aux extrémités de sa large calandre.

De profil, les lignes sont tendues et les ailes musclées, avec un double pli de carrosserie qui parcourt les flancs pour s'achever dans les imposants feux arrière. Ceux-ci constituent un élément fort de la face arrière de la voiture, en s'intégrant dans un large bandeau horizontal noir embarquant une ligne réfléchissante rouge. Les possibilités de personnalisation sont au rendez-vous avec un choix de 11 coloris de carrosserie, dont plusieurs teintes vives, que l'on retrouve également sur les jantes alliage assorties, de 16 à 18 pouces de diamètre. Un toit noir sera également proposé en option afin de bénéficier d'une teinte bi-ton.

Présentation Volkswagen T-Cross 2018

À bord, la technologie est au rendez-vous avec la possibilité de bénéficier, en option, d'un système d'infotainment doté d'un écran tactile de 6,5 à 8 pouces, placé au dessus des aérateurs centraux, ainsi que du combiné d'instrumentation numérique baptisé Active Info Display et constitué d'un écran de 10,25 pouces. Connectivité et technologie sont au rendez-vous, avec notamment la navigation GPS, la commande vocale avec Amazon Alexa, le support d'Apple CarPlay et d'Android Auto, la présence de quatre ports USB à bord, d'un chargeur sans fil à induction, ainsi que d'un système audio 300 watts signé Beats.

Compact à l'extérieur, le T-Cross est plutôt accueillant à bord, avec une position assise assez haute qui ne manquera pas de séduire les amateurs de SUV, et qui ne sera pas un calvaire pour les grands gabarits, avec une garde au toit et un espace aux jambes corrects. L'habitacle est marqué par la présence d'une grande planche de bord dotée de motifs décoratifs colorés, et la qualité de finition chère à Volkswagen est au rendez-vous, même si on pourra regretter la prédominance de plastiques durs. À l'arrière, l'espace est modulable grâce à une banquette coulissante, permettant à loisir d'obtenir d'avantage de place aux jambes ou dans le coffre (de 385 à 455 litres). Une fois celle-ci rabattue, le volume s'affiche à 1281 litres, et le dossier du siège passager avant est rabattable pour offrir encore plus d'espace.

Présentation Volkswagen T-Cross 2018

Niveau équipements embarqués, le T-Cross proposera, de série ou en option selon les versions, les dernières technologies de Volkswagen, parmi lesquels nous retrouverons : l'accès et le démarrage sans clé Keyless Access, les feux de route intelligents Light Assist, le freinage d'urgence Front Assist avec détection des piétons, l’assistant de maintien de voie Lane Assist, la surveillance d’angle mort, l’assistant de stationnement Park Assist 3.0, ou encore un système de protection proactive des occupants.

Techniquement, le nouveau T-Cross repose sur la plateforme MQB A0 du groupe Volkswagen, qu'il partage avec les Volkswagen Polo, Škoda Fabia et autres SEAT Ibiza. Plusieurs motorisations essence sont proposées avec les trois-cylindres turbo 1.0 TSI 95 et 115 chevaux, le quatre-cylindres 1.5 TSI 150 chevaux, sans oublier le diesel qui se fait plus discret avec uniquement le 1.6 TDI 95 chevaux. En fonction des motorisations, le client pourra choisir entre des boîtes mécaniques (5 et 6 rapports) et automatique DSG à double embrayage (7 rapports).

Présentation Volkswagen T-Cross 2018

Le nouveau Volkswagen T-Cross sera commercialisé le 19 avril 2019, à un tarif débutant à partir de 19'200 euros. Pour compléter la gamme constituée de 5 niveaux de finition (T-Cross, Lounge, Lounge Business, Carat et R-Line), une édition spéciale "First Edition" limitée à 792 exemplaires sera proposée à la réservation dès le mois de novembre, au tarif de 26'300 €. La production du T-Cross sera confiée à l'usine de Volkswagen Navarra en Espagne, où est également fabriquée la Polo. Selon le constructeur de Wolfsbourg, le nouveau Volkswagen T-Cross va "en offrir plus que d’autres. Sans toutefois coûter plus"... Une promesse que nous ne manquerons pas de mettre à l'épreuve en en prenant le volant d'ici quelques mois !

Pour en savoir plus, rendez-vous au prochain Salon de Genève, qui se tiendra du 7 au 17 mars 2019, où le nouveau SUV citadin de Volkswagen sera présenté pour la première fois au public européen. Il aura la lourde tâche de venir affronter les Peugeot 2008, Renault Captur, Citroën C3 Aircross et autres Jeep Renegade, sur un segment fortement concurrentiel et dynamique.

Photos : Tran HA / Motor1.com

Galerie: Présentation Volkswagen T-Cross 2018

Photo: Tran HA