Volvo a évalué la résistance de son premier modèle à carrosserie en carbone.

Le groupe automobile Volvo a soumis la Polestar 1 à l'épreuve du crash-test. L'objectif de l'opération était bien évidemment d'évaluer la résistance du coupé hybride, qui a la particularité d'être le premier véhicule à carrosserie en carbone du constructeur suédois. Cela peut avoir son importance dans ce type d'épreuve, le carbone ne réagissant pas de la même façon que les autres matériaux habituellement utilisés pour la carrosserie.

Visiblement, le groupe Volvo n'a été confronté à aucune mauvaise surprise : le prototype de Polestar 1 lancé à 56 km/h contre un mur a bien encaissé le choc. La structure a absorbé l'essentiel de la force, même si les panneaux de carrosserie en carbone ont également joué leur rôle, de façon satisfaisante d'ailleurs.

Polestar 1 crash-test

Sur la Polestar 1, le capot et le coffre sont en carbone, tout comme les panneaux latéraux, les portes et la structure du toit. D'après Polestar, l'utilisation massive de ce matériaux a permis d'alléger le véhicule de 230 kilos. Elle garantirait du reste un comportement routier optimal.

Ce test de sécurité réalisé avec l'un des 34 prototypes récemment construits montre que le développement touche à sa fin. La Polestar 1 dans sa forme définitive sera présentée d'ici peu et lancée dans le courant de l'année 2019. Elle sera construite en Chine, dans une toute nouvelle usine située à Chengdu. 

Ce modèle sera pourvu d'une motorisation hybride rechargeable de 600 ch. Les prochaines Polestar seront, elles, entièrement électriques.

 

Galerie: Polestar 1 crash-test