On a connu des "drag races" plus équilibrées...

Soucieuse d'insister sur la dimension sportive du son Grand Cherokee Trackhawk, la filiale britannique de Jeep a organisé une petite confrontation surprenante dans le choix des adversaires. En effet, point de Lamborghini Urus ou de Porsche Cayenne ici, mais deux modèles qui n'ont absolument rien à voir avec l'univers des SUV sportifs : l'Audi Quattro et la TVR Griffith.

Jeep Trackhawk Vs. Audi Quattro / TVR Griffith

En plus d'être assez déroutante, la rencontre est tout sauf équilibrée. Avec son gros V8 6,2 litres à compresseur de 707 ch, le Grand Cherokee Trackhawk est bien mieux loti que ses adversaires du jour. L'Audi Quattro doit se "contenter" de 220 ch provenant d'un cinq-cylindres turbo, quand la TVR Griffith tire, elle, 340 ch de son huit-cylindres en V. Le Grand Cherokee est certes plus lourd mais avec une telle différence de puissance, il peut difficilement être inquiété. Le verdict est d'ailleurs sans appel : le SUV américain domine assez facilement la TVR Griffith et laisse loin derrière la pauvre Audi Quattro.

La même filiale britannique de Jeep profite de cette petite vidéo pour rappeler à quel point ce Trackhawk est compétitif sur le plan financier. Et pour le prouver, elle a procédé à une étonnante comparaison basée sur le rapport prix (en livres) / puissance (en horsepower, l'unité en vigueur de l'autre côté de la Manche). Ainsi, elle a calculé qu'un cheval coûte en moyenne 127 livres sur le Trackhwak, alors qu'il atteint 257 livres sur le Lamborghini Urus et même 296 livres sur le Bentley Bentayga.

 

Galerie: Jeep Trackhawk Vs. Audi Quattro/TVR Griffith