Il utilise la plateforme CMA de Volvo.

Chez nous, en Europe, Geely est connu pour être le propriétaire des marques suédoises Volvo et Polestar, mais aussi de Lotus. En Chine en revanche, d'où il est originaire, il s'agit d'un constructeur à part entière. Toujours prêt à évoluer et à se rapprocher des standards européens en matière de mécanique et de design, le géant a présenté une étude conceptuelle d'un nouveau SUV coupé.

Le FY11, c'est son nom de code en interne, est plus qu'un simple nouveau modèle, puisqu'il préfigure ce que seront les grandes lignes stylistiques de la marque à l'avenir. On retrouve notamment une calandre étonnante avec un logo serti de trois lignes concentriques. Les larges optiques enferment une signature lumineuse élancée qui n'est pas sans rappeler celle des autres marques du groupe.

Geely FY11
Plateforme CMA
Geely FY11

L'arrière propose des phares allongés et une signature lumineuse originale, et l'on retrouve entre ces phares une baguette chromée sur laquelle le nom Geely apparaît. Enfin, de profil, il se rapproche de l'intégralité des SUV coupés, avec un capot moteur surélevé et une ligne de toit fuyante de type fastback. Le concept même de ce type de véhicule ne laisse pas de place à l'originalité, et l'on retrouve aussi bien une inspiration chez Mercedes et son GLC Coupé, ou chez Renault et son Arkana.

Le SUV coupé est un modèle en vogue dans l'Empire du Milieu, et l'on se rappelle que Škoda a présenté pour ce marché le Kodiaq GT, une déclinaison en coupé du SUV du même nom. Enfin, le Geely FY11 sera basé sur la plateforme CMA, celle utilisée pour le très réussi et très populaire Volvo XC40, et devrait aussi reprendre les moteurs quatre cylindres 2.0 litres suédois. La question est encore de savoir si ce modèle arrivera chez nous à l'avenir.

 

Le Renault Arkana, un SUV Coupé destiné à la Russie

'