Les immatriculations augmentent de 93%.

Après un bon cru 2018 soldé par une hausse de plus de 26% des ventes, le marché de l'électrique en France commence l'année 2019 sur les chapeaux de roues : avec 3573 immatriculations dénombrées, il progresse de 93% par rapport à janvier 2018, dans un marché automobile en faible croissance (+0,6%). Il a représenté 1,9% du total des ventes de voitures en France.

Pour Cécile Joubet, secrétaire générale de l'Avere, ce décollage est dû en grande partie au développement de l'offre de véhicules électriques. "Les Kia Niro et Hyundai Kona, récemment arrivées sur le marché, se placent directement parmi les premiers modèles immatriculés, confirmant l'appétence pour des automobiles familiales utilisées comme premier véhicule du foyer", précise-t-elle.

Essai Kia e-Niro 150 kW
2019 Hyundai Kona Electric

Si l'on ne tient compte que du marché des voitures particulières électriques, la hausse est même de 138% (3059 unités). Avec 1496 immatriculations, soit 49% de parts de marché, la Renault Zoé domine largement les débats. Elle devance la Nissan Leaf et la Smart Fortwo électrique, respectivement écoulées à 341 et 306 exemplaires. Derrière, la BMW i3 occupe la quatrième place avec 229 immatriculations. Les nouveaux Kia Niro et Hyundai Kona électriques s'installent directement aux cinquième et sixième places, avec respectivement 149 et 147 unités écoulées. 

Les utilitaires légers électriques reculent, eux, de 8%. Renault domine là aussi les débats : son Kangoo électrique est largement en tête (211 exemplaires), devant la Zoé société (113 exemplaires). Le podium est complété par le Nissan eNV200.

Sachez pour terminer que les véhicule hybrides rechargeables ont représenté 1127 immatriculations le mois dernier, soit une hausse de 14%. Les modèles les plus plébiscités dans cette catégorie sont le Mitsubishi Outlander PHEV et le Volvo XC60 hybride, tous deux écoulés à 214 exemplaires.