Un véhicule électrique qui recharge ses batteries avec un moteur thermique.

À l'occasion du salon de Genève, Nissan dévoile un tout nouveau concept nommé IMQ. Il s'agit d'un crossover hybride donnant quelques indices sur le futur de la marque, aussi bien en matière de style que de motorisation. Bien que cela ne soit pas dit clairement, ce véhicule préfigurerait notamment la prochaine génération de Qasqhai.

L'IMQ reprend le principe de la motorisation e-power que Nissan propose déjà au Japon. Il est donc animé par une motorisation électrique, mais dispose aussi d'une mécanique essence ayant pour seule fonction de recharger la batterie. Au total, la puissance atteint 340 ch et le couple culmine à 700 Nm. D'après Nissan, le système à quatre roues motrices dont est pourvu l'IMQ "garantit un contrôle précis et indépendant de la puissance transmise à chaque roue".

Ce véhicule long de 4,56 mètres est campé sur des jantes de 22 pouces. Pour lui donner un air agressif, les designers ont élargi la calandre en V chère à la marque, imaginé une signature lumineuse en boomerang mais aussi multiplié les creux et les arêtes vives sur la carrosserie. Les portières à ouverture antagoniste permettent d'accéder facilement à un habitacle futuriste dans lequel se trouvent quatre sièges flottants, un volant aux formes étonnantes ainsi qu'un écran de 840 mm intégré à la planche de bord. Nissan a également doté son concept de l'interface 3D "Invisible-to-Visible", un système de réalité augmentée qui permet au conducteur d'anticiper des choses qu'il ne peut pas encore voir (un danger à l'angle d'une rue, des difficultés de circulation, etc). Enfin, la voiture est dotée d'un système de conduite assistée que Nissan décrit comme adapté à la circulation urbaine et aux voies rapides.

 

Galerie: Nissan au salon de Genève 2019