Le constructeur anglais va aussi toucher une indemnité.

Le groupe Jaguar Land Rover a finalement eu la peau du Landwind X7, clone de l'Evoque qu'on ne présente plus. La justice chinoise vient en effet de trancher en faveur du constructeur anglais, qui était engagé dans ce combat depuis 2016.

La cour du district de Chaoyang à Pékin a considéré que le Landwind X7 reprenait cinq caractéristiques clés de l'Evoque, et que cela pouvait tromper le client, ou tout du moins semer le doute dans son esprit. Elle a demandé au chinois Jiangling Motor Corporation (JMC) qui le produit de cesser immédiatement sa production et sa commercialisation. Elle a en outre exigé que des dédommagements soient versés à Jaguar Land Rover.

Dévoilé en 2014, le Landwind X7 (photo ci-dessous) était vendu 14'000 livres environ (l'équivalent de 16'000 euros). Le Range Rover Evoque commercialisé (et produit) en Chine coûte trois fois plus cher. Le modèle de deuxième génération sera lancé là-bas au mois d'avril.

Landwind x7

Généralement, les grands constructeurs hésitent à poursuivre les firmes copiant un de leurs modèles. Ils redoutent que les Chinois jugent cela négativement et estiment du reste qu'ils ont peu de chances de gagner. La victoire de Land Rover incitera peut-être les marques confrontées à un problème similaire à se montrer plus offensives. En disant cela, on pense notamment à Porsche, qui ne voit sans doute pas d'un très bon œil la copie du Macan que propose le constructeur Zotye Auto.

Sources : ReutersAutocar

'

Galerie: Landwind X7 2018