Il s'agit d'un rappel préventif.

Le Kia Niro doit déjà passer par la case rappel. Au Royaume-Uni, le constructeur coréen demande aux 5020 Kia Niro hybride et hybride rechargeable de rejoindre ses ateliers, afin qu'un relais électrique soit remplacé. Cet élément pose problème, car il peut surchauffer et entraîner l'embrasement du véhicule dans le pire des cas. Ceci dit, Kia précise qu'aucun Niro n'a été impacté par ce problème et qu'aucun blessé n'est à déplorer, il s'agit d'un rappel purement préventif, qui concerne pour le moment le Royaume-Uni, mais qui devrait s'étendre à d'autres pays dont la France.

Les Kia Niro en question ont été produits entre novembre 2016 et septembre 2017. Les modèles construits au dernier trimestre 2017 et en 2018/2019 ne sont pas concernés. Kia avait déjà détecté ce problème et avait changé l'élément défaillant au sein de ses usines. Le remplacement du relais électrique est sans frais pour l'automobiliste, mais son véhicule devra rester immobiliser une petite heure. 

"Les véhicules seront inspectés chez les concessionnaires et les relais concernés seront remplacés sans frais pour les clients dans le cadre de ce rappel identifié grâce au programme de recherche et développement en cours de la société" peut-on lire sur le communiqué de presse.

Le Niro Hybrid représente un enjeu majeur puisqu'il a été vendu à plus de 270'000 exemplaires en trois ans, dont 100'000 ont été écoulés en Europe. Il a été rafraîchi cette année (de même pour la version hybride rechargeable), mais il conserve toujours le moteur 1,6 litre GDi qui est associé à un moteur électrique. La version restylée embarque de nombreuses assistances comme le système de freinage d'urgence automatique ou encore, le système autonome de Niveau 2, emprunté au e-Niro (version 100% électrique). 

'