L'échec d'Infiniti n'a rien changé aux ambitions de Hyundai.

Comme Toyota ou Nissan, Hyundai a créé avec Genesis une marque à part entière pour tenter de percer sur le marché du premium. L'Europe ne la connaît pas encore, mais les choses devraient changer dans les années à venir.

Dans un entretien accordé à Automotive News, Cho Won Hong, le directeur marketing de Hyundai, a confirmé qu'une arrivée de Genesis en Europe était bien envisagée, sinon actée. "Cela pourrait se faire dans les deux prochaines années", a-t-il affirmé. Avant de vraiment lancer les hostilités, Hyundai essaierait de faire connaître sa marque, par exemple en créant un centre Genesis dans une grande ville.

Hyundai sait que le défi qui l'attend est immense. Lancer une nouvelle marque sur le Vieux Continent n'est pas chose facile, à plus forte raison quand on vise le segment du premium. D'ailleurs, Nissan a fini par jeter l'éponge avec Inifiniti, qui ne sera plus distribuée en Europe occidentale à partir de l'année 2020. Toyota a mieux réussi avec Lexus, mais ce dernier est loin de représenter les volumes de ventes du trio allemand Audi / BMW / Mercedes. Quant à DS, tout reste à faire mais il ne fait quasiment aucun doute que le succès, s'il advient un jour, ne sera obtenu qu'au terme d'une longue et coûteuse offensive. On peut aussi évoquer les difficultés d'un Alfa Romeo, toujours en retrait malgré des investissements non négligeables.

Galerie: Genesis GV80 photos espion

À ce jour, Genesis dispose d'une gamme composée de berline et donc a priori peu compatible avec les attentes du marché européen. Un SUV doit toutefois arriver dans le courant de l'année : le GV80, un modèle comparable à un BMW X5 en matière de dimensions. Les photos du prototype camouflé ci-dessus donnent une première (petite) idée de l'allure du véhicule.

Source : Automotive News

'