...Mais certains ne seront plus produits.

Lors de l’événement #NEXTGen organisé à Munich, BMW a fait plusieurs révélations. On apprend que le constructeur commercialisera pas moins de 25 véhicules électrifiés d'ici 2023, dont la moitié sera 100 % électrique. Tout comme ses concurrents, BMW se dirige peu à peu vers l'électrique, ou du moins, vers l'hybride. Cependant, pour BMW, les moteurs thermiques ont encore un bel avenir. Klaus Froelich, le directeur technique du groupe BMW s'est confié à Automotive News. Selon lui, les moteurs thermiques survivront. Le diesel sera commercialisé pendant au moins deux décennies, tandis que l'essence restera à la pompe au moins jusqu'en 2040. Mais tout le monde n'est pas du même avis. Car si BMW veut commercialiser des voitures thermiques au moins jusqu'en 2040, des villes comme Paris veulent complètement les bannir. En effet, la mairie de Paris prévoit d'interdire la circulation des diesel d'ici 2024. Les voitures essence suivront et pourraient ne plus être autorisées à rouler dès 2030.

Le directeur technique de BMW a commenté que le passage à l'électrique n'était pas si facile. Les véhicules électriques sont plus chers à produire, en raison des matières premières nécessaires à la fabrication de leur batterie. Le coût de fabrication pourrait encore augmenter, en raison du nombre croissant de la demande. En face, l'offre est limitée, car les matières premières sont rares, et les fournisseurs pourraient tout simplement augmenter leur tarif.

Même si BMW compte encore produire des moteurs à combustion, certains d'entre eux passeront clairement à la trappe. C'est le cas du 3.0 L diesel de six cylindres que l'on retrouve sous les capots des M550d, 750d et X5 M50d. Ce bloc est très compliqué et coûteux à produire. De plus, le V12 qui équipe la M760Li sera lui aussi stoppé net. Les réglementations sont de plus en plus sévères, et les ventes de ce moteur sont faibles, environ 5000 unités par an (en intégrant les ventes de Rolls-Royce). Enfin, le V8 4.4 L biturbo des BMW M5 et M8 n'est pas épargné, Klaus Froelich a laissé entendre que celui-ci pourrait être remplacé par un six cylindres en ligne hybride !

'