Nouveau record de ventes pour le constructeur italien.

Après une année 2018 record sur le plan des ventes, Lamborghini est bien parti pour réaliser une nouvelle performance historique en 2019. Le bilan des six premiers mois est en effet excellent, et bien meilleur que celui du premier semestre 2018.

Du 1er janvier au 30 juin 2019, Lamborghini a vendu 4553 voitures dans le monde. Un total supérieur à celui réalisé sur l'ensemble de l'année 2017, et en hausse de 96% par rapport à celui du premier semestre 2018. Sacrée progression donc !

Sa santé étincelante, Lamborghini la doit en grande partie à l'Urus, qui a représenté à lui seul un volume de 2693 unités sur les six premiers mois de l'année. Cela prouve une nouvelle fois que le segment des SUV de luxe renferme une importante réserve de clients. Le constat n'a pas échappé à Aston Martin, qui sera la prochaine marque de prestige à s'y aventurer, avec un modèle nommé DBX. Ferrari et Lotus ont également l'intention d'intégrer un SUV à leur catalogue dans les prochaines années. En revanche, McLaren fait pour le moment de la résistance.

Avec le succès de l'Urus, la part des supercars dans le mix de ventes de Lamborghini est tombée à environ 40% au premier semestre. Dans le détail, la firme de Sant'Aga Bolognese a vendu 1211 Huracán et 649 Aventador.

Les États-Unis ont encore été le principal marché de Lamborghini, devant la Chine, le Royaume-Uni, le Japon et l'Allemagne. Stefano Domenicali, le patron de la marque, s'est naturellement réjoui de la performance réalisée, expliquant que ce record illustrait la justesse des choix stratégiques opérés ces dernières années.