Pour fêter cela, 60 Mini de toutes les époques ont été rassemblées.

La dix millionième Mini vient de sortir des chaînes de production de l'usine d'Oxford, en Angleterre. Ce cap symbolique est atteint au moment où la marque anglaise, qui a débuté ses activités en 1959, souffle sa soixantième bougie.

Comme le hasard fait bien les choses, la dix millionième Mini produite est issue de la série spéciale créée pour fêter les 60 ans de la marque. Elle a été exposée devant l'usine d'Oxford, aux côtés de 59 autres Mini (une pour chaque année de production). Il y avait parmi celles-ci la toute première Mini produite, identifiable à son immatriculation 621 AOK. Les voitures sont ensuite parties en convoi vers Bristol, où se tient un rassemblent de Mini.

Sur les dix millions de voitures produites, un peu plus de 5,3 millions sont des Mini classiques, c'est-à-dire issues de la période 1959 / 2000. Le reste du volume provient de la Mini ressuscitée par BMW. Lancée en 2001, elle en est à ce jour à sa troisième génération et se décline en plusieurs versions. L'an dernier, le modèle a été écoulé à quelque 400'000 exemplaires dans 110 pays du monde entier.

En 2001, l'usine d'Oxford produisait en moyenne 300 voitures par jour. Aujourd'hui, la cadence est d'environ 1000 exemplaires par jour. Selon Mini, une voiture est produite toutes les 67 secondes en moyenne.

L'année du soixantième anniversaire marque aussi le début d'une version électrique de la citadine, la Cooper SE. Elle aussi sera produite dans l'usine d'Oxford. Dotée d'une petite batterie de 32,6 kWh, elle visera essentiellement une clientèle urbaine, qui pourra s’accommoder de sa faible autonomie (235 à 270 kilomètres). Avec sa motorisation électrique de 184 ch, elle offrira de vives accélérations et pourra par exemple passer de 0 à 60 km/h en 3,9 secondes.

'