Deux semaines avant sa présentation !

Alors qu'il doit être présenté le 3 septembre, dans deux semaines, avant Salon de Francfort, le Nissan Juke était resté très discret jusqu'ici, avec de simples teasers montrant ses formes, entre ombre et lumière. Mais le constructeur japonais vient de passer à la vitesse supérieure et dévoile aujourd'hui un véritable teaser du crossover, en montrant des photos du modèle.

Il apparaît toutefois sous un important camouflage qui ne révèle pas, par exemple, ses signatures lumineuses avant et arrière. Celle de l'avant avait toutefois déjà été révélée, et il reprendra le double optique de la première génération, avec un feu effilé juste en dessous du capot, surplombant un phare rond. Le tout est désormais soutenu par une large calandre en trapèze, au milieu de laquelle trône un logo Nissan imposant.

Nissan Juke Prototype
Nissan Juke Prototype

S'il est plus trapu que la génération précédente, on retrouve une ligne globale qui rappelle bien celle-ci, avec toutefois un dynamisme largement amélioré. Adieu les bosselages autour des ailes, celles-ci s'intègrent désormais dans une musculature plus imposante et soulignée, sur le côté, par une arête descendant des optiques arrière vers l'aile avant. Plus sculpté, l'arrière devrait être lui aussi plus imposant, avec une ceinture de caisse remontant haut vers la portière, et une lunette réduite à sa plus simple expression.

Dans le cadre de l'Alliance Renault-Nissan, le nouveau Juke partagera sa plateforme avec le nouveau Renault Captur, et recevra des versions thermiques, ainsi qu'une déclinaison hybride rechargeable. La présence d'une potentielle version électrique n'a pas été précisée, et l'on en saura certainement plus lors du Salon de Francfort, le 3 septembre, où le Juke sera présenté. Il revêt une importance particulière pour Nissan puisqu'il succède à un modèle qui n'a pas six ans, comme c'est le cas pour la majorité des modèles remplacés sur le marché, mais neuf ans. Présenté en 2010, il commençait à subir les affres du temps et ses ventes s'en ressentaient.

'