Pour des problèmes mineurs !

La semaine dernière, nous vous parlions d'un rappel lancé par la marque Alpine au sujet de son A110. Ou plus précisément, de trois rappels distincts pour divers problèmes potentiels, sans que ceux-ci aient été confirmés. Jointe par Motor1.com, la marque française a bien confirmé l'existence de trois campagnes préventives de rappels au sujet de sa berlinette, et nous a détaillé les raisons pour lesquelles celles-ci étaient lancées.

La première concerne un risque de dysfonctionnement de l'électrovanne de pression d'huile, même si le risque de casse moteur n'a pas été évoqué par la marque. Le second a bien été lancé pour un problème au niveau de l'échappement, et plus précisément un contact entre le câblage du clapet d'échappement et l'échappement. Cela pourrait bien provoquer le déclenchement du Limp Mode, aussi appelé mode 'retour à la maison'.

Le troisième ne concerne pas le moteur mais un problème aux risques moindres, en l'occurrence une vis du capot de coffre arrière, et non avant comme nous l'avions notifié initialement, dont le serrage serait insuffisant. Ceci pourrait engendrer sur le long terme terme des problèmes pour ouvrir ou fermer le coffre. Là encore, il s'agit d'un rappel préventif pour l'A110, sur des problèmes potentiels détectés par la marque, mais qui ne se déclencheront pas forcément sur chacune des voitures concernées.

Si vous êtes possesseur d'une Alpine A110, vous aurez déjà peut-être reçu un courrier de notification de ces campagnes de rappel, puisque le constructeur confirme qu'elles ont débuté. Si ce n'est pas le cas, vous en recevrez un quoi qu'il arrive, si votre voiture est concernée par ces campagnes. Dans le cas des trois interventions, Alpine confirme qu'elles sont mineures et qu'elles seront rapidement effectuées chez un concessionnaire, puisqu'il faudra une heure au maximum aux employés de la marque pour intervenir et s'assurer qu'aucun de ces risques ne se transforme, à terme, en un véritable problème.

'