63 exemplaires pour cette Aventador hybride !

Cela fait plusieurs années que Lamborghini tourne autour de l'électrification. Avec son concept Asterion d'abord, présenté en 2014, mais qui n'a jamais dépassé ce stade puisqu'il a laissé place à l'Urus, qui était alors la priorité commerciale absolue de la marque. Et avec un autre concept nommé Terzo Millenario, ensuite, qui préfigurait l'avenir électrique du constructeur de Sant'Agata Bolognese, même si celui-ci ne s'écrira sûrement pas avant 2025.

Mais on savait qu'une Aventador hybride était en préparation, sans savoir comment elle serait produite, quel serait son nom, ni même ses spécifications. C'est désormais chose faite puisqu'à quelques jours du Salon de Francfort, Lamborghini a présenté la Sián, sa première voiture hybride lancée en production. Qualifiée de "supercar hybride en édition limitée anticipant l'avenir", elle se base bien sur l'Aventador, et en reprend notamment le désormais célèbre moteur.

Lamborghini Sian
Lamborghini Sian
Lamborghini Sian
Lamborghini Sian
Lamborghini Sian

Une hybridation pour le meilleur

Présentée comme la Lamborghini la plus rapide de tous les temps, la Sián embarque en effet le V12 6.5 litres de son aînée, poussé à 785 chevaux, auquel un moteur électrique de 48 V, développant 34 chevaux, est ajouté. La puissance totale de l'ensemble se porte à 819 chevaux, et Lamborghini a fait attention à ne pas faire du moteur électrique un problème pour la Sián, en le plaçant entre l'habitacle et le moteur thermique, ce qui permet de garder une répartition du poids idéale. Et malgré les 34 kilos ajoutés par le moteur électrique, le rapport poids/puissance de ce nouveau modèle est annoncé comme meilleur que celui de l'Aventador SVJ, qui était déjà de 1,98 kg/ch !

Lamborghini annonce une vitesse de pointe supérieure à 350 km/h sans donner de précisions à ce sujet. Le 0 à 100 km/h est avalé, lui, en 2,8 secondes, et le couple est amélioré de 10 % entre 30 et 60 km/h grâce au système hybride. Celui-ci est en effet constitué d'un système de freinage régénératif, développé par le constructeur italien. Celui-ci permet de charger rapidement la voiture lors de la décélération, et le système électrique renvoie la puissance ainsi récupérée dès l'accélération suivante pour profiter d'un couple maximal disponible immédiatement jusqu'à 130 km/h, vitesse à laquelle le moteur électrique se coupe.

Une Countach du troisième millénaire ?

Lamborghini explique avoir dessiné cette Sián avec un cahier des charges simples : établir un design futuriste répondant à des problématiques aérodynamiques concrètes. La marque revendique le style Gandini et la filiation directe avec la Countach, mais on peut rapidement remarquer l'appartenance à la famille Aventador, où encore les liens avec le concept Terzo Millenario (Troisième Millénaire). 

Galerie: Lamborghini Sian

La forme Y est présente sur les LED diurnes à l'avant, comme le concept en question, mais on la retrouve également sur les prises d'air NACA visibles sur les portières. Le capot avant reprend des formes diagonales pour ses reliefs, tandis que la partie vitrée abritant le moteur reprend les fameux étagements, que l'on retrouvait sur la Countach. Le toit arbore un double bosselage léger, tandis qu'à l'arrière, les optiques abandonnent leur forme de Y pour des formes hexagonales que l'on retrouve aussi sur les deux pots d'échappement massifs.

"La Sián est un chef d'oeuvre de possibilités", a expliqué le PDG de Lamborghini, Stefano Domenicali. "Elle ne se limite pas à représenter aujourd'hui un exemple de projection d'une hypercar et de la haute ingénierie de l'entreprise, mais elle renforce le potentiel de Lamborghini en tant que marque de supercars d'avenir, car l'hybridation est toujours plus importante, et inévitablement nécessaire. La Lamborghini Sián signe notre premier pas vers l'électrification et prédéfinit notre V12 de nouvelle génération. Son nom, Sián, signifie 'foudre' en patois de Bologne, et fait référence à la première motorisation électrique d'une voiture de production de Lamborghini."

Ce premier pas dans l'automobile hybride, si l'on met de côté le concept Asterion qui était doté d'un V10 hybride rechargeable, se fera sous forme d'une édition limitée à 63 exemplaires, qui sera dévoilée publiquement à Francfort la semaine prochaine. Lamborghini confirme que les données complètes ne sont pas encore connues, notamment celles des émissions polluantes, qui sont en cours d'homologation.